Les églises européennes luttent pour attirer les croyants (VIDEO)

Alors que des millions de chrétiens célèbrent Pâques, les statistiques montrent de sombres perspectives pour la foi en Europe, menacée par la diminution de la population, l’augmentation du nombre de musulmans et de non-croyants.

L’Europe peut encore se vanter de cérémonies pompeuses qui rassemblent des milliers de personnes sur les lieux saints. Pourtant, de plus en plus de personnes déclarent qu’elles n’appartiennent à aucune confession et les petites églises locales font tout leur possible pour attirer les croyants.

Le correspondant de RT Peter Oliver a trouvé des preuves visibles du déclin de la religion chrétienne alors que les églises européennes sont maintenant transformées en musées ou même – dans un cas – en skate parc.

Cette église se trouve aux  et n’était fréquentée, certains jours, que par quelques personnes. A la suite de cela, ce lieu saint a été transformé en un skate parc. Les statistiques montrent cette désertion : plus de 40% des citoyens du pays ne considèrent pas qu’ils appartiennent à une confession religieuse particulière.

Capture d'écran d'une vidéo de RT
Capture d'écran d'une vidéo de RT

Les Allemands sont légèrement plus conservateurs, avec à peine moins d’un quart de la population totale qui se définit comme non croyante, mais certaines églises dans les régions rurales sont ouvertes 24 heures sur 24, juste pour attirer tous les visiteurs potentiels. Un autre moyen de se rappeler au bon souvenir de la population tout au long de l’année, c’est d’attirer la congrégation en développant une crèche originale à Noël, avec par exemple, Marie, Joseph et l'enfant Jésus faits de trois troncs ou encore une installation représentant la Cène.

«Toutes les églises ont un livre de visiteurs. J’ai vu là une lettre de suicide de quelqu’un qui avait décidé de mettre fin à sa vie», a fait savoir la présidente de la Determined Churches Foundation, Sonja Hahn, au correspondant de RT Peter Oliver. «Ensuite, de la même écriture, cette personne explique qu’elle a changé d’avis après avoir fréquenté cette église. Je crois que cela montre pourquoi les églises doivent rester des lieux de prière», estime la présidente.

Mais les statisticiens ont du mal à rester optimistes. Si les dernières données montrent une tendance de la croissance de la religiosité à travers le monde, l’athéisme n’augmente, lui, qu’aux  et en Europe. Le nombre d’athées, d’agnostiques et de personnes qui ne s'identifient à aucune religion en Europe devrait atteindre 16% d’ici 2050, selon une étude récente du think tank américain, Pew Research Center.

L’Europe est la seule région qui devrait faire face à un déclin de sa population totale d'ici le milieu du XXIe siècle, ce qui aura aussi un impact sur le nombre de ses fidèles chrétiens. Au total, le nombre de chrétiens européens devrait passer de 553 millions en 2010 à 454 millions en 2050, soit une baisse de près de 100 millions.

La population juive d’Europe devrait aussi diminuer, passant de 1,4 million en 2010 à 1,2 million. Mais les adeptes des autres groupes religieux en Europe devraient, eux, augmenter, grâce à la combinaison d’une plus haute fécondité, d’une population plus jeune et de gains nets causés par l’immigration et les conversions.

Au niveau mondial, le nombre de croyants de toutes les religions majeures, sauf le bouddhisme, devrait augmenter avec un nombre de musulmans presque similaire à celui de chrétiens en 2050 et d’ici 2070, leur nombre pourrait même dépasser celui des chrétiens, selon l’étude du Pew Research Center.

«Si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, l’islam aura presque rattrapé son retard d'ici le milieu du XXIe siècle», a constaté le think tank américain. «Entre 2010 et 2050, la population totale du monde devrait atteindre à 9,3 milliards d’individus, ce qui constitue une croissance de 35%», explique l’étude.

«Pendant la même période, le nombre de musulmans – une population comparativement jeune avec un niveau de fécondité élevé – devrait croître de 73%. Le nombre de chrétiens devrait aussi augmenter, mais plus lentement, presqu’au même rythme que la population mondiale», conclut l’étude du Pew Research Center.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales