Des médecins de Lufthansa n’ont pas signalé la dépression d’Andreas Lubitz

Des médecins de Lufthansa n’ont pas signalé la dépression d’Andreas Lubitz© Wolfgang Rattay
Un avion de Lufthansa
Suivez RT France surTelegram

Malgré les règles, les médecins de Lufthansa n’ont pas signalé à l'Office fédéral allemand de l'aviation civile la dépression du copilote Andreas Lubitz soupçonné d'avoir volontairement provoqué le crash de son appareil dans les Alpes françaises.

L’enquête a montré  avait souffert de dépression sévère et qu’il avait eu, au cours de sa vie, des tendances suicidaires. Les enquêteurs ont retrouvé beaucoup de médicaments, y compris des somnifères et des psychotropes, dans la maison du copilote allemand.

Depuis le 1 avril 2013, les médecins de Lufthansa doivent informer la direction de la compagnie des maladies graves dont souffrent les pilotes, mais ils ne l’ont pas fait. «L'Office fédéral allemand de l'aviation civile n’a pas été informée de la nécessité du traitement de Lubitz», lit-on dans le communiqué de l’office.

Mais, l'Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) a pointé du doigt la sécurité aérienne allemande. «L'AESA a bien constaté plusieurs cas de non-conformité dans l'application par  des règlements européens en matière de sécurité aérienne, en particulier dans le domaine du suivi médical», a déclaré Dominique Fouda, porte-parole de l'Agence.

La direction de Lufthansa s’est pour l’instant a refusée à tout commentaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix