Irak : les Etats-Unis ont à nouveau bombardé les positions des forces gouvernementales

Capture d'écran d'une vidéo de RT
Capture d'écran d'une vidéo de RT

Les forces aériennes des Etats-Unis ont à nouveau bombardé à tort l’armée irakienne et les unités des milices sunnites et chiites qui luttent aux côtés du gouvernement, a rapporté l’agence de presse iranien Fars. Il y quelques blessés.

Les avions américains ont effectué sept attaques aériennes aux environs de la ville de Tikrit, en prenant les forces gouvernementales pour des unités de . Quelques militaires irakiens ont été blessés lors de l’attaque. 30 000 soldats ont participé à l’opération de libération de Tikrit qui est occupée par Daesh.

Ce n’est pas la première fois que les  attaquent les positions des forces gouvernementales irakiennes qui luttent contre les terroristes de Daesh. Selon les données des militaires irakiens, le 13 mars, les avions de la coalition internationale avaient déjà bombardé à tort les positions de l’armée irakienne, faisant 22 morts.

En savoir plus : Irak : 22 soldats éliminés, un bombardier étasunien en cause

Depuis le début de l’offensive contre Daesh il y a plusieurs mois, environ 2 000 raids aériens de la coalition menée par Washington ont accompagné l’effort de guerre des troupes irakiennes qui ont réussi à reprendre 700 kilomètres carrés de territoire aux milices de l’Etat islamique.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales