L’ex du co-pilote Andreas Lubitz affirme qu’il voulait que le monde se rappelle de lui

Le mémorial des victimes du crash
Le mémorial des victimes du crash

Le copilote de Germanwings Andreas Lubitz qui aurait délibérément détruit l’Airbus 320, tuant ses 150 passagers, aurait planifié de faire quelque chose pour que «tout le monde se rappelle de lui», a fait savoir son ex-compagne dans une interview.

Dans une interview publiée dans le journal allemand Bild, l’hôtesse de cabine Maria W. âgée de 27 ans, dont le nom complet n’a pas été divulgué par la presse, a qualifié  d’homme «tourmenté» et discret.

Quand Maria a entendu parler du crash, elle s’est rappelé comment Lubitz lui avait dit qu’il ferait un jour quelque chose qui «changera le système» pour que «tout le monde connaisse mon nom et se rappelle de moi». «A l’époque je n’ai pas compris ce que cela signifiait, maintenant c’est clair», a-t-elle confié au journal.

Selon Maria, Andreas Lubitz s’est réveillé une nuit en criant l’air terrorisé : «Nous tombons !»

Des enquêteurs de Düsseldorf ont déclaré que la police avait retrouvé chez lui un certificat d’arrêt maladie déchiré pour le jour du . Ils pensent que Lubitz aurait pu cacher sa condition médicale à son employeur.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales