Pour Moscou, la nouvelle stratégie de sécurité nationale américaine est «clairement antirusse»

Le drapeau américain (Capture d'écran d'une vidéo de RT)
Le drapeau américain (Capture d'écran d'une vidéo de RT)

La stratégie de sécurité nationale américaine pour 2015, qui a été approuvée récemment, possède une orientation antirusse, constate l’analyse publiée par le Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.

«L’analyse de cette stratégie menée par les spécialistes du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie indique qu’en comparaison avec l’édition précédente de 2010, cette nouvelle stratégie est basée sur des tendances clairement antirusses et donne une image négative de notre pays», selon la déclaration publiée par l’agence consultative de la sécurité nationale russe.

Cete stratégie est basée sur les principes de l'exceptionnalisme américain et sur le droit allégué à la réalisation unilatérale des intérêts américains dans les différentes parties du monde.

Le Conseil a affirmé que les changements dans les concepts de sécurité américains pourraient avoir des conséquences négatives pour les relations entre les deux pays.  prévoit que Washington et ses alliés vont faire beaucoup d’efforts pour attirer les alliés traditionnels de la Russie dans le camp antirusse et pour affaiblir l’influence russe au sein de l'espace politique post-soviétique.

La stratégie de sécurité nouvellement adoptée a permis aux experts russes d’arriver à la conclusion que l’administration américaine allait faire plus d’efforts pour perfectionner les techniques politiques qui avaient contribué aux «révolutions de couleur», aux changements forcés de régimes légalement élus par des manifestations de rue. La probabilité que ces techniques puissent être utilisées en Russie a augmenté, a déclaré le Conseil de sécurité de la Russie.

Le Conseil de sécurité a aussi noté que les  avaient clairement planifié de continuer leur course à la domination mondiale avec le soutien de leurs propres forces militaires et celui du potentiel militaire important de l’OTAN.

La Russie s’attendait aussi à ce que les Etats-Unis augmentent leur présence militaire dans la région Asie-Pacifique. «La force militaire continuera à être le moyen principal pour soutenir la sécurité nationale et les intérêts américains», selon l’analyse.

Le 6 février, la Maison Blanche avait publié sa nouvelle stratégie de sécurité nationale pour 2015. Le document précise les menaces principales pour les Etats-Unis telles que Washington les perçoit, de même que les façons ou les moyens qui peuvent être utilisés pour répondre à ces menaces.

En octobre 2014, le chef du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Nikolaï Patrouchev, avait ouvertement accusé les Etats-Unis de jouer un rôle dans le conflit actuel en  et dans les conflits militaires en Géorgie et dans le Caucase, déclarant qu’ils étaient le résultat direct de la politique antirusse de l’administration américaine.

Nikolaï Patrouchev a confié lors d’une interview que les analystes des services de renseignement ont trouvé que les services spéciaux américains avaient mis en œuvre un programme antirusse depuis les années 1970 qui se base sur la stratégie de Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité nationale du président américain Jimmy Carter de 1977 à 1981.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales