Petro Porochenko accueille dix Humvees américains en Ukraine (VIDEO)

Mercredi, les autorités ukrainiennes ont reçu une première livraison de véhicules américains Humvees. Dix véhicules blindés tout terrain sont arrivés à l'aéroport de Borispol à bord d’un avion-cargo militaire des forces aériennes des Etats-Unis.

Le président ukrainien  a assisté à la cérémonie de «présentation» et a même pris le volant d’un des véhicules.

Les HMMWVs ou Humvees sont livrés à Kiev dans le cadre du programme d’aide militaire non-létale promise aux autorités ukrainiennes par Washington. Même si l’aide annoncée n’est pas létale, les Humvees nouvellement livrés sont blindés et possèdent des vitres pare-balles. Chaque véhicule a une tourelle de mitrailleuses pré-montée sur le toit, bien qu’il n’y ait pas d’arme réelle.

Dans une conversation téléphonique avec le vice-président américain Joe Biden il y a deux semaines, le président ukrainien avait remercié  pour son aide de près de 68 millions d’euros qui inclut, parmi d’autres choses, des drones de reconnaissance, des équipements de radiocommunication, des lunettes de vision nocturne, des radars de détection des tirs d'artillerie et des Humvees.

Les forces armées ukrainiennes s’attendent à ce que Washington fournisse 230 Humvees blindés à , a confié le colonel Andrey Lysenko à Forbes Ukraine. Elles en ont une certaine expérience étant donné qu’un de ces véhicules a été capturé par les forces antigouvernementales de Donetsk lors des opérations qui se sont déroulées dans la poche de Debaltsevo en février dernier.

Kiev a aussi acheté récemment des véhicules blindés britanniques Saxon pour près de 45 000 euros l’unité.

L’accord de cessez-le-feu qui est actuellement en vigueur en Ukraine n’est pas respecté par les forces armées ukrainiennes qui continuent de bombarder les villes et villages contrôlés par les milices. A leur tour, les autorités ukrainiennes accusent les milices d’être à l’origine des violations du cessez-le-feu.

Malgré les derniers accords signés à  le 12 février dernier, des civils sont encore tués lorsque des obus tombent sur des immeubles résidentiels, des écoles, des hôpitaux et des véhicules des transports publics.

La semaine dernière, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé l’Allemagne et la France à prendre des mesures contre le non-respect, par Kiev, des accords de Minsk. Selon Lavrov, Kiev n’a pas fait d’efforts pour entamer le dialogue avec les Républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk sur les modalités pour procéder aux élections locales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales