Espagne : le Parti populaire inquiété par une affaire de caisse noire

Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy Source: RIA NOVOSTI
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy

La Cour suprême espagnole a mis fin à l’information judiciaire sur la caisse noire du Parti populaire du Premier ministre Mariano Rajoy, qui aurait recouru à des comptes secrets pendant au moins 18 ans.

Il y a assez de pièces à conviction pour poursuivre les deux trésoriers du parti, le juge Pablo Ruz a-t-il déclaré.

Selon le juge, le parti du Premier ministre aurait utilisé des «des systèmes comptables alternatifs qui répertoriaient des flux financiers en dehors du système comptable officiel déclaré par le parti et vérifié par la cour des comptes pendant 18 ans». Ces systèmes auraient été utilisés comme «des comptes parallèles, des caisses pour l’argent d’à côté».

Tout ce temps-là, le président du parti Mariano Rajoy aurait été au courant de cette affaire. C’est tout du moins ce qu’affirme l’ex-trésorier du parti Luis Barcenas, que le Premier ministre aurait cotoyé «depuis les débuts» du système de comptabilité parallèle. 

Le scandale fait vaciller les positions déjà branlantes du Parti populaire dans un contexte de crise économique sans fin et d’austérité impitoyable où les appels à la démission du gouvernement deviennent de plus en plus courants. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales