Irak : l’EI revendique la destruction d’un monastère chrétien du IVème siècle (Photos)

Source: wikipedia.org / Aram33
Source: wikipedia.org / Aram33

Des combattants de l’Etat islamique ont confirmé avoir détruit l’ancien Monastère Mar Behnam au nord de l’Irak, monument du IVème siècle qui possédait notamment une des plus importantes bibliothèques syriaques au monde.

Ces images montrent la destruction de l’ensemble des tombeaux du monastère situé dans la province de Ninive. On ne sait pas encore à quand exactement remontent les méfaits. Les photos reflètent également le bombardement des mosquées chiites dans le district de Hamdania au nord du pays, a précisé ARA News en se référant à des habitants locaux.

Nicholas al-Jeloo, professeur à l’Université de Melbourne et expert sur , a confirmé au International Business Times l’authenticité des photos ainsi que l'ampleur des dégâts. 

«Je n’ai pas voulu regarder ces photos. C’est vraiment monstrueux. Je suis choqué», a expliqué Nicholas al-Jeloo qui avait visité le site en 2010. «C’était un des monastères les plus richement ouvragés du nord de la Mésopotamie jusqu’à nos jours», a-t-il ajouté. 

«L’EI détruit le tissu culturel de la zone, le pluralisme social, linguistique et de la société irakienne. Ce n’est pas seulement un héritage mondial. Cela faisait partie de notre histoire, et maintenant ça n’existe plus».

D’après Ignace Joseph III Younan, Patriarche d'Antioche, les chrétiens et autres minorités d’Irak sont en grand danger.

«Nous appelons le monde qui se dit civilisé à nous aider à rester sur notre terre et à protéger nos droits de citoyens» a-t-il-dit dans une interview pour the Guardian.

Cette zone aussi considérée comme le foyer de «riches et précieux manuscrits syriens et arabes» a été prise par les combattants de l’EI à l’été 2014. Selon les habitants, les ecclésiastiques ont fui dans la ville voisine de Qaraqoush. Le monastère Mar Behnam avait été construit au IVème siècle après J.-C. en l’honneur de Behnam et Sarah, enfants du roi assyrien Sennacherib II assassinés pour s’être convertis au christianisme. Au XIIème siècle, le monastère est passé dans les mains de l'Église orthodoxe syriaque qui l’a rénové. Une calligraphie syriaque du XVIIème siècle représentant la généalogie de Jésus tirée de l’évangile de saint Matthieu aurait aussi été conservée dans le monastère.

Le monastère Mar Behnam n’est pas le premier trésor du patrimoine anéanti par l’Etat islamique en Irak et en . Au début du mois de mars, les extrémistes ont démoli les vestiges de l’ancienne ville de Hatra située dans le nord du pays, ce qui a fait suite à la démolition de l’ancienne ville assyrienne de Nimroud qui se trouve aussi non loin de Mossoul.

Le saccage de Nimroud a été perpétré une semaine après la démolition par les djihadistes d'un musée situé dans la ville irakienne de Mossoul dont ces derniers se targuent dans une vidéo postée par leurs soins.

Cependant, on a révélé plus tard que les statues anciennes mises en pièces dans la vidéo sont en vérité des répliques de précieux artéfacts conservés à Bagdad.

En février de l’année en cours, les djihadistes de l’EI ont fait sauter la bibliothèque publique de Mossoul à l’aide de bombes de fabrication artisanale. Le mois précédent, les combattants avaient retiré tous les ouvrages jugés «non-islamiques» de la bibliothèque centrale de la ville.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales