Un cosmonaute évoque en exclusivité pour RT sa vie quotidienne dans l’espace

Le cosmonaute Anton Chkaplerov© Alexei FilippovSource: RIA NOVOSTI
Le cosmonaute Anton Chkaplerov

Le cosmonaute Anton Chkaplerov, une célébrité orbitale sur Instagram, qui poste les selfies les moins conventionnels, a donné à RT une interview exclusive à l'occasion du 50ème anniversaire de la première sortie extravéhiculaire dans l’espace.

«L’un des emplacements les plus populaires de la Station spatiale internationale pour les cosmonautes, c’est le module d'observation qui comporte sept grandes fenêtres par lesquelles nous pouvons voir notre Terre en entier tout autour de nous. C’est une vue à 360 degrés. De plus, dans la zone d'ombre on peut voir différents corps célestes et constellations», a expliqué à RT Anton Chkaplerov, sur la base d’images vidéo.

Anton Chkaplerov est un utilisateur fervent d’Instagram et partage ses photos de l’espace avec le monde.

«Il y a beaucoup de personnes qui s’intéressent aux préparations pour un voyage spatial et à ce que nous faisons dans la Station spatiale internationale», a-t-il dit. «Beaucoup de personnes veulent savoir comment vivent les cosmonautes ordinaires».

S’agissant d’Anton, il aime prendre les photos des places qu’il a déjà visitées, en particulier de sa ville natale de Sébastopol, située en .

«De plus, nous essayons de prendre des photos des places qui semblent les plus belles d’ici, de la perspective d’un vol spatial. J’espère qu’après la fin de ma mission, au terme de ma période de réadaptation, je pourrai me rendre dans les endroits que j’ai photographiés», a-t-il ajouté.

La principale priorité du cosmonaute russe, ce sont les villes russes et il croit qu’il devra aller à la frontière de l'infini encore quelques fois pour prendre des photos de toutes les villes.

«Nous pouvons prendre des photos claires de Saint-Pétersbourg alors que la Carélie [au Nord de la ville] se trouve déjà dans le vague à l'horizon», a déclaré Anton Chkaplerov.

«Mais au début du décollage depuis le cosmodrome de Vostotchny, on pourra prendre des photos de tout le territoire de la », a-t-il poursuivi.

Anton Chkaplerov n’est pas d’accord la notion répandue qui veut que les cosmonautes soient éloignés des affaires terrestres.

«Bien sûr, nous sommes absorbés dans nos activités pendant la journée, mais chaque jour, après les heures de travail, nous contactons nos bien-aimés, nos proches. Nous pouvons téléphoner dans chaque endroit de la Terre, en utilisant les téléphones satellites et regarder les nouvelles», dit Anton Chkaplerov, un cosmonaute russe.

«Bien sûr, nous sommes absorbés dans nos activités pendant la journée, mais chaque jour, après les heures de travail, nous contactons nos bien-aimés, nos proches. Nous pouvons téléphoner dans chaque endroit de la Terre, en utilisant les téléphones satellites et regarder les nouvelles», a-t-il dit.

Lorsqu'on lui a demandé ce qu'il souhaiterait à chacun sur la Terre, il a répondu : «Certainement, la paix. La paix sur la Terre. Notre planète est si belle. Je ne veux pas que les gens soient en guerre, se tuent. Au fait, la Station spatiale internationale montre comment nous pouvons tous travailler ensemble, être amis et développer la science au-delà de l'atmosphère de la Terre», a-t-il conclu.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales