La France condamne l’attaque terroriste en Tunisie

Les forces de sécurité tunisiennes Source: AFP
Les forces de sécurité tunisiennes

Les dirigeants français, notamment le président de la République François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, se sont exprimés après l’attaque meurtrière au musée du Bardo en Tunisie.

Le président français  a exprimé la «solidarité de la France» à son homologue tunisien, a fait savoir l'Elysée.

Le Premier ministre Manuel Valls a condamné «avec la plus grande fermeté cette attaque terroriste» lors de sa visite à Bruxelles, comme le rapporte le journaliste de France 2 François Beaudonnet sur son compte Twitter.

Laurent Fabius s’est aussi exprimé sur l’attaque. Selon Le Figaro, le ministre des Affaires étrangères a déclaré que «ce n'est pas un hasard si la prise d'otage a frappé la Tunisie […] Un pays qui représente l'espoir dans le monde arabe. L'espoir de paix, l'espoir de stabilité, l'espoir de démocratie. Cet espoir doit vivre».

Dans un communiqué de l’UMP,  «condamne avec la plus grande fermeté l’attentat qui s’est déroulé aujourd’hui au musée Bardo de Tunis» et adresse ses condoléances et sa solidarité aux familles et proches des victimes.

Jack Lang, ancien ministre de la culture et actuel président de l’Institut du monde arabe se dit «bouleversé par cet attentat sauvage». Il a également déclaré qu’il s’agissait d’«une terrible épreuve pour le peuple tunisien».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales