Turquie : trois adolescents britanniques s'apprêtant à rejoindre Daesh en Syrie arrêtés et déportés

Des jeunes combattants de Daesh Source: RT
Des jeunes combattants de Daesh

Trois jeunes Britanniques dont deux âgés de 17 ans et un de 19 ans ont été arrêtés en Turquie et renvoyés en Grande-Bretagne, on rapporte qu’ils s'apprêtaient à rejoindre Daesh.

Les deux mineurs, dont les noms n'ont pas été dévoilés, habitent au nord-est de  selon Scotland Yard. Ils se seraient rendus en Espagne plus tôt cette semaine après avoir rencontré la troisième personne. Les trois jeunes hommes auraient prévu de gagner la Syrie par la frontière turque – une voie courante pour les djihadistes dans la région – avant de rejoindre Daesh.

Les ados ont été arrêtés après avoir atterri à Istanbul et mis en examen pour participation à des préparations en vue de commettre un attentat.

«J’applaudis les mesures prises par les autorités turques», a dit le parlementaire du Parti travailliste Keith Vaz, président de la commission des affaires intérieures. «Nous devons être vigilants. Le vol pris par ces jeunes pour la Turquie afin d'arriver en  s'inscrit dans un phénomène beaucoup plus large que ce qu'on imaginait».

Le ministère britannique de l’Intérieur estime que 700 Britanniques, jusqu'à présent, se sont portés volontaires pour combattre aux côtés du groupe djihadiste.

Un grand tollé a secoué les forces de l'ordre britanniques le mois passé après que trois jeunes filles musulmanes âgées de 15 et 16 ans et inscrites à la Bethnal Green Academy de Londres sont parties pour le pays en conflit. Une mauvaise communication  entre les autorités britanniques et turques avait été invoquée, Scotland Yard affirmant que l'information avait été envoyée sous 24 heures  à Ankara tandis que la «Gendarmerie» turque prétendait n’avoir reçu aucune indication pendant trois jours.

Pour le moment, on ne connaît pas du tout l’emplacement des jeunes filles qui auraient voulu devenir «des mariées djihadistes» des combattants de .

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales