Daesh salue le ralliement de Boko Haram

Daesh salue le ralliement de Boko Haram Source: AFP
Le leader du groupe Boko Haram Abubakar Shekau

Le chef autoproclamé de l’Etat Islamique a reçu le serment d'allégeance du groupe nigérian Boko Haram, selon un enregistrement audio diffusé sur les réseaux sociaux.

«Nous vous annonçons la bonne nouvelle de l’expansion du califat à l'Afrique de l'Ouest car le calife, que dieu le préserve, a accepté l’allégeance de nos frères du groupe sunnite pour la prédication et le jihad» [le nom en arabe de Boko Haram], aurait fait savoir le porte-parole de l'EI, Abou Mohamed al-Adnani, sur les réseaux sociaux.

Adnani a également appelé tous ceux qui le souhaitaient à rejoindre l’Etat Islamique et a souligné que si ses partisans ne pouvaient pas combattre en  ou en Irak, ils devaient se rendre en Afrique. Il a menacé aussi les juifs et les chrétiens.

«Si vous voulez rester en vie, garder votre argent et vivre en sécurité (...), vous n'avez qu'une alternative: soit vous convertir, soit payer la jizyah. Sinon, vous allez vous en mordre les doigts de remords», a dit Adnani, faisant référence à l'impôt que doivent payer les non-musulmans dans le «califat».

Dans son message audio, Adnani a essayé de diminuer les derniers revers militaires de l’organisation terroriste après les attaques des armées irakienne et kurde, ainsi que les frappes aériennes américaines.

«L’Etat demeure inébranlable…devient plus fort et continue de remporter des victoires», a déclaré Adnani. Il a également annoncé que les victoires annoncées par l’ennemi étaient «fausses».

La semaine dernière, le groupe  a prêté serment d'allégeance à Daesh. Son chef aurait dit que le groupe allait «écouter et obéir» au calife «en temps de difficulté comme de prospérité».

Boko Haram, qui a été fondé en 2002, est passé d’un petit groupe terroriste à un «pays» qui dispose de son propre territoire. Boko Haram contrôle 52 000 kilomètres carrés entre le Nigéria et le Cameroun. Les actes barbares du groupe terroriste ont fait tuer au moins 13 000 personnes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»