Argentine : Le portrait des journalistes et techniciens décédés

Le lieu du crash Source: AFP
Le lieu du crash

Le 9 mars, en Argentine, une collision entre deux hélicoptères a fait dix morts, dont huit Français. Parmi les victimes figurent trois sportifs éminents mais aussi cinq journalistes et techniciens.

Il s'agissait du réalisateur Laurent Sbasnik, de la journaliste Lucie Mei-Dalby, du chef de projet Volodia Guinard, du caméraman Brice Guilbert et de l'ingénieur du son Edouard Gilles.

Laurent Sbasnik, 40 ans, était le réalisateur de l'émission Dropped. Il était marié et père de deux enfants. Caméraman de profession, il travaillait pour Canal+, chaîne où il contribuait aux émissions Les Nouveaux Explorateurs et Turbo, pour cette dernière, il a réalisé en janvier dernier un road trip entre Détroit et Chicago. Il était apprécié par ses collaborateurs et les habitants de sa ville natale. «Il était beau. C'était un jeune homme très intelligent, très courageux et avec un grand cœur», a expliqué un homme qui a préféré garder l’anonymat au journal La Nouvelle République.

La journaliste et la réalisatrice Lucie Mei-Dalby était mère de deux enfants, âgés de 3 et 7 ans. Elle travaillait en parallèle pour l’émission Envoyé Spécial.

Le chef de projet Volodia Guinard était âgé de 36 ans. Il était marié et père de deux enfants. Très connu dans le monde de la télévision, il travaillait pour différentes émissions commeIncroyable Talent, Le Meilleur Pâtissier, Recherche Appartement ou Maison ou Danse avec les Stars. Le chef Cyrill Lignac avec qui il avait travaillé pour l’émission Meilleur pâtissier a confié au Monde : «On courait ensemble tous les matins avant le tournage, s’est remémoré le chef. C’est lui qui m’interviewait pour l’émission. C’était un super sportif, un super mec, on l’appelait Volo».

Le caméraman Brice Guilbert, 32 ans, était père d’un enfant. Il venait de rejoindre l’équipe ALP qui produisait l’émission Dropped. Il avait longtemps travaillé pour Pékin Express, sur M6. Il était très apprécié dans le monde télévisuel. «C’était un mec super, humainement et professionnellement. Excellent cameraman, très bon à l’épaule... Il était honnête et droit», a confié son collègue Brice Parayre à Paris Match. Il n’y a pas longtemps, une société de production lui a proposé de partir pour un tournage dans la Vallée Blanche à Chamonix, mais il avait refusé et a choisi d’aller en  pour le tournage de Dropped.

L'ingénieur du son Edouard Gilles, 62 ans, était marié et père de deux garçons. C’était un habitué des plateaux de tournage, il travaillait sur ce genre de jeux d'aventure depuis 15 ans. Son fils Charles a confié à Aisne Nouvelle: «Il n’avait pas peur, à 62 ans, c’était un baroudeur, un mec fort et très sportif, il avait fait tous les Koh Lanta. Plus fort que les jeunes, il était admiré de tous».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales