Lavrov : les accords de Minsk-2 ne seront en vigueur que lorsqu’ils seront appliqués intégralement

Source: Reuters

Sergueï Lavrov a dit à la fin de la réunion des ministres des Affaires étrangères du format Normandie, que les accords de Minsk ne pourraient pas être exécutés dans leur totalité avant la fin de l’année mais que ce serait le cas l’année prochaine.

«Il ne fait aucun doute que les accords de Minsk-2 ne seront en vigueur qu’à partir du moment où ils seront totalement mis en œuvre. Mais, l’Ukraine doit élaborer un texte de loi sur des élections dans le Donbass. Elle aura ensuite besoin de 90 jours pour promulguer ce texte de loi, ce qui signifie qu’avant la fin cette année, les accords ne pourront pas être mis en œuvre. Mais ils resteront valables l’année prochaine», a précisé le ministre russe des Affaires étrangères.

En savoir plus : la République autoproclamée de Lougansk retire ses armements de la ligne de front (VIDEO)

Lors de la conférence de presse, le chef de la diplomatie russe a aussi mis en évidence qu’il espérait que «l’escalade du conflit soit interrompue» dans les plus proches délais pour que les organisations humanitaires puissent travailler. Même si l’on note que le retrait des armes est bien exécuté, conformément au plan, il reste beaucoup de choses à faire, y compris le retrait des armes, le déminage, une réforme politique. Il a aussi déclaré qu'il fallait lever le blocus économique et laisser les organisations humanitaires faire leur travail. 

«Les organisations humanitaires doivent pouvoir travailler dans le Donbass. Nous appelons les autorités des Républiques autoproclamées du Donbass et de Lougansk à se mettre d’accord avec des organisations non-gouvernementales et des organisations de l’ONU», a souligné Sergueï Lavrov.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales