Ukraine : la République autoproclamée de Lougansk retire ses armements de la ligne de front (VIDEO)

Le retrait des chars Source: RIA NOVOSTI
Le retrait des chars

Les autorités de la République autoproclamée de Lougansk ont commencé le retrait des armes de calibre inférieur à 100 mm de la ligne de front, a fait savoir samedi un correspondant de RIA Novosti sur place.

«Nous retirons les armes de plusieurs point, dans certains endroits indiqués par la mission spéciale de l’OSCE. Ils ont inspecté ces endroits hier et aucune revendication n’a été faite. La veille du retrait, nous leur avons montré les endroits où les équipements seront retirés», a indiqué à l’agence le chef de la milice populaire de Lougansk, Sergueï Kozlov.

Plus tôt, le commandant adjoint de l’armée de la République autoproclamée de Donetsk (DNR), Edouard Bassourine, a annoncé que le retrait de l’artillerie débuterait à Lougansk le 3 octobre, à condition que le cessez-le-feu soit toujours respecté. Il sera mis en place en DNR dans 15 jours, a-t-il signalé.

D’après l'officier, la première étape comprendra le retrait des chars, avant de concerner l’artillerie de calibre inférieur à 100 mm et les mortiers de calibre inférieur à 120.

Mardi 29 septembre, à Minsk, le groupe de contact pour la résolution de la crise dans l’est ukrainien, qui inclut les représentants de l’Ukraine, des républiques autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR), de l’OSCE et de la Russie, avait paraphé un accord sur le retrait de la ligne de front des armements de calibre inférieur à 100 mm. Le document a été signé le lendemain par les dirigeants de la DNR et de la LNR, et est ainsi entré en vigueur.

Lors d'une conférence de presse, faisant suite au sommet Format Normandie du jeudi 1er octobre, le président François Hollande a indiqué que le processus de paix en Ukraine se poursuivrait après 2015. Il a fait savoir que le retrait des armes légères, qui constitue la première phase vers la stabilité, commencerait le 3 octobre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales