Italie : la ville de Bologne va expérimenter un «portefeuille du citoyen vertueux»

La ville de Bologne va expérimenter un «portefeuille du citoyen vertueux»© Andreas SOLARO Source: AFP
La ville de Bologne (Emilie-Romagne) va expérimenter un «portefeuille du citoyen vertueux», critiqué pour sa ressemblance au «crédit social» chinois (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La ville italienne de Bologne va tester un «portefeuille du citoyen vertueux» à l’aide d’une application mobile, dispositif qui rappelle le «crédit social» mis en place en Chine, dans la mesure où il récompenserait l’attitude des citoyens.

L’information n'a pas fait la Une en Italie. La ville de Bologne (Emilie-Romagne) va pourtant expérimenter un «portefeuille du citoyen vertueux», rapporte Il Corriere di Bologna du 29 mars : un dispositif comparé par certains au «crédit social chinois». En France, TF1 a publié un article de fact-checking sur le sujet, reconnaissant «qu’il ne s'agit pas d'une fake news», mais jugeant la comparaison «exagérée».

Qu’en est-il ? Il s’agit d'une option d’un guichet numérique offrant différents services aux Bolognais, comme l’état en temps réel du trafic des transports publics ou de l’avancement des chantiers dans la ville. Le fameux «portefeuille du citoyen vertueux» est donc un «service» parmi d’autres. «Dans les prochaines années, de nombreux services passeront au numérique en Italie, et nous avons ici un projet ambitieux qui part de bases solides», a affirmé le conseiller municipal de Bologne délégué à l'Agenda numérique, Massimo Bugani, lors d’une conférence de presse.

Concernant le «portefeuille du citoyen vertueux», Massimo Bugani a expliqué que le dispositif s’apparenterait au mécanisme d'une «collecte de points de supermarché». «Les citoyens seront récompensés s'ils font du tri sélectif, s'ils utilisent les transports publics, s'ils gèrent bien l'énergie, s'ils n'écopent pas de sanctions de la part de la municipalité, s'ils sont actifs avec la carte culture», a-t-il précisé. Ces «points» ainsi cumulés pourront ensuite être «dépensés» dans des activités culturelles notamment.

L’expérimentation devrait débuter après l’été 2022 et se fonderait sur le volontariat, a encore assuré le conseiller municipal : «Evidemment, personne ne sera forcé de participer, ceux qui le souhaitent donneront leur accord en téléchargeant et en utilisant une application spéciale.» «Nous voulons leur faire comprendre qu'ils ne sont pas "perdants" mais que leur comportement est récompensé », a-t-il encore ajouté.

Malgré la base du volontariat et la garantie affichée que ce «portefeuille du citoyen vertueux» ne sanctionnerait personne, le fait que ce dispositif soit mis en place après le pass sanitaire de 2021 a amené certains commentateurs à estimer qu'il s'agissait là d'un premier pas vers l’adoption du «crédit social» à la chinoise. Face à ces critiques, Massimo Bugani a voulu se montrer rassurant sur son compte Facebook : «Je vous assure que nos projets bolonais d'innovation et de technologie sont réalisés avec la plus grande sécurité, dans le respect total de la vie privée, comme une garantie totale pour les citoyens et sans aucune obligation.»

Sur le plan européen, l'idée de Bruxelles d'un portefeuille et d'une identité numériques pour les ressortissants des 27 fait craindre, selon les détracteurs de l'initiative, une dérive vers le «crédit social».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix