Vladimir Poutine ordonne la suspension des vols russes vers l'Egypte

© Maksim Blinov Source: RIA NOVOSTI

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné d’élaborer des mécanismes pour la suspension de tous les vols russes à destination de l’Egypte avec le Service de sécurité fédéral, a fait savoir son porte-parole Dmitri Peskov.

Vladimir Poutine a accepté les recommandations du comité antiterroriste national en vue d’interrompre le trafic aérien avec l’Egypte jusqu’à ce que les raisons exactes du crash de l’A321 soient précisément établies. Il a aussi ordonné de fournir une assistance aux ressortissant russes qui doivent rentrer au pays. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Le porte-parole du Kremlin a ajouté que la suspension des vols russes vers l'Egypte n'est pas liée à la version selon laquelle le crash de l'A321 serait la conséquence d'un attentat terroriste. «Il n'est pas question de ceci. Aucune version ne doit dominer, parce qu'il n'y a pas d'indices univoques pour cette version», a déclaré Dmitri Peskov en réponse à la question de savoir si la décision de suspendre le trafic aérien avec l'Egypte confirmait la version de l'attentat.

Ces recommandations ont été suggérées au président russe par le chef du FSB, Service de sécurité fédéral, Alexandre Bortnikov.

Pour le moment, il n’y a pas de données exactes sur le nombre précis de touristes russes qui se trouvent en Egypte.Le chef du grand tour opérateur russe Tez Tour, Alexandre Bourtine, a tout de même précisé à l’agence de presse ITAR TASS qu’entre 30 000 et 40 000 touristes russes pouvaient se trouver à Charm el-Cheikh, une destination de vacances populaire. «Maintenant, c’est la haute saison là-bas», a-t-il indiqué. L’association des tour-opérateurs russe estime que le nombre total de Russes qui se trouvent actuellement en Egypte oscille aux alentours de 70 000 personnes.

En savoir plus : Charm el-Cheikh : vols suspendus, touristes coincés

La porte-parole du ministère du tourisme en Egypte Rasha el-Azaizi a annoncé que l’Egypte déplorait la décision russe de suspendre des vols en destination de l’Egypte. «Nous déplorons cette décision. Nous le regrettons beaucoup», a-t-elle précisé.

Au cours des derniers jours, trois pays, l’Irlande, le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont suspendu les vols de leurs compagnies aériennes à Charm el-Cheikh en justifiant cette mesure par la possibilité qu’un explosif soit à l’origine du crash de l’avion russe. Reste qu’il n’y a pas de confirmation officielle de ces informations. De plus, le centre russe d’expertise médico-légale a déclaré que des experts russes et égyptiens n’avaient pas trouvé trace d’explosifs sur les corps des victimes.

Un A321 de la compagnie russe Kolavia reliant Charm el-Cheikh à Saint-pétersbourg s’est écrasé le 31 octobre au-dessus de la péninsule du Sinaï. Au total 224 personnes, 217 passagers, dont 25 enfants, et sept membres d’équipage, sont décédés dans la catastrophe aérienne la plus meurtrière de l’histoire de l’aviation civile russe.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales