Conférence sur l'avenir de l'UE : le Parlement européen favorable à une révision des traités

- Avec AFP

La session plénière du Parlement européen à Strasbourg, le 4 mai 2022.© Patrick HERTZOG Source: AFP
Le Parlement européen a appelé à une révision des traités en faveur d'un fédéralisme plus poussé au détriment de la souveraineté des Etats-membres (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le Parlement européen a appelé à une révision des traités de l'UE, et émettra plusieurs propositions soumises ensuite au Conseil européen. Parmi elles : la fin des décisions à l'unanimité ou du monopole de l'initiative législative de la Commission.

Le Parlement européen a voté le 4 mai une résolution appelant au lancement d'une procédure de révision des traités de l'UE, ce pour répondre aux demandes citoyennes formulées dans le cadre de la Conférence sur l'avenir de l'Europe.

«Une révision des traités est nécessaire pour mettre en œuvre les propositions de la Conférence sur l’avenir de l'Europe», ont ainsi estimé, à une large majorité, les eurodéputés réunis à Strasbourg. 

Le Parlement européen va désormais faire des propositions spécifiques de modification des textes fondateurs de l'UE. Celles-ci seront ensuite soumises au Conseil européen (Etats membres) qui, s'il est favorable à l'examen des propositions faites, convoquera une convention. Une ratification est ensuite nécessaire dans chaque Etat de l'UE, éventuellement par le biais d'un référendum si la législation nationale le prévoit.

Vaste consultation citoyenne lancée laborieusement il y a un an, la Conférence sur l'avenir de l'Europe s'est terminée le 30 avril avec l'approbation de 325 propositions de mesures issues des débats sur de multiples thématiques. La mise en œuvre de certaines propositions nécessiterait un changement des traités européens, comme notamment la fin des décisions à l'unanimité des Vingt-Sept, frein régulier à l'action européenne, l'octroi d'un droit d'initiative législative au Parlement et l'élargissement des compétences de l'UE dans la santé ou la défense.

Mario Draghi encourage le bond vers un «fédéralisme pragmatique»

Renaissance, le parti européen issu de La République en Marche, s'est notamment félicité d'avoir une de ses propositions reprises : des élections européennes avec des listes transnationales.

«Nous avons besoin d'un fédéralisme pragmatique et idéal, d'une accélération décisive du processus d'intégration. Si cela implique le début d'un processus qui conduira à la révision des Traités, embrassons-le avec courage et confiance», a pour sa part déclaré le président du Conseil italien Mario Draghi, cité par Vincenzo Amendola, sous-secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Une cérémonie de clôture est prévue à Strasbourg le 9 mai, jour de la fête de l'Europe, au cours de laquelle les conclusions seront remises officiellement au président français Emmanuel Macron – dont le pays occupe actuellement la présidence tournante de l'UE – et à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qui devraient donner des indications sur leur volonté de concrétiser ces propositions.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix