Roumanie : un conducteur fonce sur l'ambassade de Russie puis s'immole, Moscou dénonce une attaque

Roumanie : un conducteur fonce sur l'ambassade de Russie puis s'immole, Moscou dénonce une attaque© Andreea Alexandru/AP
Une voiture s'est écrasée contre le portail de l'ambassade russe à Bucarest, en Roumanie, le 6 avril 2022.
Suivez RT France surTelegram

Un conducteur ayant percuté avec son véhicule le portail de l'ambassade de Russie à Bucarest, est mort après s'être immolé. Le Comité d'enquête russe suspecte une action préméditée, tandis que l'ambassade dénonce une «hystérie» anti-russe ambiante.

Tôt le 6 avril, un conducteur est décédé après avoir percuté avec sa voiture le portail de l'ambassade de Russie à Bucarest, a indiqué la police de la capitale roumaine dans un communiqué. La Russie a dénoncé une attaque motivée par le climat antirusse ambiant.

«La voiture s'est encastrée dans le portail et immédiatement après, le conducteur a déclenché un dispositif, ce qui a provoqué un incendie [dans l'habitacle]», a déclaré le procureur Bogdan Staicu à la presse. Il a ajouté que des récipients contenant des substances inflammables avaient été retrouvés dans le véhicule.

Une vidéo enregistrée avant l'arrivée des pompiers montre l'avant du véhicule en flammes, coincé dans le portail. La police roumaine a déclaré qu'elle menait l'enquête et n'a pas révélé l'identité du conducteur. Il n'était pas encore établi, selon les forces de l'ordre, s'il s'agissait d'un accident ou un acte délibéré.

L'ambassade dénonce un climat d'«hystérie» antirusse

Le président du Comité d’enquête de la Russie a quant à lui donné instruction «d’établir les circonstances de l’attaque» contre l'ambassade. «Selon certaines sources, la collision n’était pas accidentelle mais était une action préméditée contre la mission diplomatique russe, le conducteur de la voiture ayant crié quelque chose à la sécurité de l’ambassade avant sa mort», détaille le Comité d'enquête, qui sollicitera le ministère russe des Affaires étrangères pour obtenir toutes les informations nécessaires.

De son côté, l'ambassade a réagi en présentant ses condoléances aux proches de l'individu décédé, tout en déplorant le climat antirusse ambiant. «Nous avons le regret de vous informer que, quelles que soient les motivations du conducteur, il ne fait aucun doute qu’il a commis cet acte sous l’influence de l’hystérie anti-russe créée par la provocation organisée à Boutcha», a ainsi commenté l'ambassade dans un communiqué le 6 avril.

Ces dernières semaines, plusieurs ambassades russes ailleurs en Europe ont été le théâtre de manifestations contre l'offensive militaire russe en Ukraine. Imitant d'autres pays européens, la Roumanie a annoncé le 5 avril qu'elle expulsait 10 diplomates russes. Selon l'AFP, le ministère roumain des Affaires étrangères a également convoqué l'ambassadeur russe à Bucarest, Valery Kuzmin et lui a «réitéré la ferme condamnation des crimes commis à Boutcha et dans d'autres localités d'Ukraine, dont la responsabilité revient à la Russie», ce que cette dernière dément. La Roumanie accueille, selon Reuters, près de 80 000 réfugiés ukrainiens ayant fui après le début de l'intervention russe le 24 février.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix