«Personne pour parler à Poutine» : selon Trump, il est possible de mettre fin au conflit en Ukraine

L'ancien président américain Donald Trump, le 12 mars 2022 à Florence, en Caroline du Sud.© Meg Kinnard Source: AP
L'ancien président américain Donald Trump, le 12 mars 2022 à Florence, en Caroline du Sud.
Suivez RT en français surTelegram

Estimant que le conflit en cours en Ukraine pouvait déboucher sur «la troisième guerre mondiale», Donald Trump a raillé la stratégie de son successeur sur le dossier. «Nous n'avons personne pour parler [à Poutine]», a-t-il notamment déclaré.

Lors d'un meeting devant ses partisans, l'ancien président des Etats-Unis Donald Trump s'est exprimé le 12 mars sur l'offensive militaire russe en cours en Ukraine.

Nous n'avons personne pour parler [à Poutine]. Vous aviez quelqu'un pour lui parler avec moi

Durant son discours, il a notamment affirmé qu'il existait un moyen pour Joseph Biden de mettre un terme au conflit qui, selon lui, pourrait déboucher sur «la troisième guerre mondiale».

«Si vous pensez que Poutine va s'arrêter, ça va [en fait] s'empirer et [...] nous n'avons personne pour lui parler. Vous aviez quelqu'un pour lui parler avec moi, personne n'a jamais été plus dur que moi avec la Russie, c'est moi qui ai arrêté le pipeline», a poursuivi l'ancien locataire de la Maison Blanche, faisant ici référence aux multiples sanctions américaines prises par son administration contre le projet gazier russo-allemand Nord Stream 2. «Et je suis celui qu'il n'a jamais attaqué», a encore tonné Donald Trump.

Afin de «négocier la paix», le 45e président des Etats-Unis a en outre considéré que l'administration américaine devait franchir un cap afin d'«éliminer définitivement toute dépendance [occidentale] à l'énergie russe». Il a alors souligné qu'à ses yeux, pour être crédibles, les Etats-Unis devaient dans un premier temps en finir avec «la ridicule guerre que Joseph Biden men[ait] contre l'énergie américaine». «Nous pouvons être énergétiquement indépendants, c'est très simple, il suffit de permettre à nos travailleurs [du secteur] de forer, pomper, produire, exploiter et raffiner comme jamais auparavant», a-t-il déclaré.

Le 22 février dernier, soit l'avant veille de l'annonce par Vladimir Poutine d'une opération militaire spéciale russe en Ukraine, Donald Trump avait donné son point de vue sur la stratégie du président russe sur le dossier ukrainien. L'ancien président américain avait entre autres estimé que la crise ukrainienne ne se serait jamais produit sous son administration, et que son successeur Joseph Biden avait annoncé des sanctions «insignifiantes comparées à la prise d'un pays et de terres stratégiquement situées».

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix