L'ECHIQUIER MONDIAL. Nord Stream 2 : la bataille russo-américaine

Le gazoduc se trouve au cœur d'une véritable guerre énergétique entre la Russie et les Etats-Unis. Diplomatie, menaces, sanctions – Washington veut stopper la la construction à tout prix. A-t-il des chances de réussir, et quel camp choisit l'UE ?

Un nouvel obstacle à la réalisation de Nord Stream 2 a surgi en octobre dernier. Washington annonce un panel de sanctions visant plus de 120 entreprises européennes impliquées dans le projet.

Moscou qualifie cette décision de racket politique. En Europe, les sanctions ne font pas l’unanimité : les pays baltes et la Pologne y sont favorables alors que le reste de l’UE dénonce une violation flagrante du droit international. Washington motive ses mesures par la défense de ses intérêts nationaux, mais aussi de ceux de l’Europe. Selon les autorités américaines, le nouveau gazoduc risque de rendre l’UE trop dépendante du gaz russe. Cependant, en adoptant des restrictions contre Nord Stream 2, l’administration Trump pousse parallèlement sur le marché européen son propre gaz naturel liquéfié et insiste sur l’augmentation des exportations. En février, Mike Pompeo promet un milliard de dollars aux pays d’Europe centrale et de l’Est afin qu’ils réduisent leur dépendance énergétique à l’égard de la Russie. Une autre occasion pour renforcer les pressions se présente avec l’empoisonnement présumé de l’opposant russe Alexeï Navalny. Le président américain appelle publiquement l’UE à rejeter la construction du gazoduc.

Alors comment l’affaire Navalny a-t-elle influencé la position européenne sur Nord Stream 2 ? Comment la Russie compte-t-elle achever la construction du gazoduc ? Et enfin, quel est l’enjeu économique de Nord Stream 2 pour l’Europe ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Samuel Furfari, professeur de géopolitique de l'énergie à l'Université libre de Bruxelles.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Les vrais enjeux de la 5G : économie, armement et espionnage

Découvrir plus de programmes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»