Egypte : six morts dans un nouvel attentat contre la police revendiqué par Daesh

La procession du cercueil d'un officier égyptien, le 2 juillet 2015, cible d'un attentat terroriste© Mohamed Abd El Ghany Source: Reuters
La procession du cercueil d'un officier égyptien, le 2 juillet 2015, cible d'un attentat terroriste

Théâtre de nombreux attentats islamistes contre les forces de sécurité égyptiennes, la province du Sinaï a connu une nouvelle attaque suicide revendiquée par la filiale locale de l'Etat islamique, qui aurait tué six personnes.

L’agence de presse du gouvernement égyptien Mena, a expliqué qu’un kamikaze avait fait exploser une voiture piégée devant un local de police de la ville de El Arish, dans la province du Nord-Sinaï. De source sécuritaire, l'attentat aurait fait six morts et une dizaine de blessés, rapporte l'agence de presse allemande Reuters.

La branche égyptienne de Daesh, baptisée «Province du Sinaï» a revendiqué l’attaque sur Twitter, déclarant qu’elle était une réaction à «l'arrestation de femmes bédouines par les forces apostates» de la région.

La province du Nord-Sinaï est le théâtre d’affrontements entre les forces gouvernementales et l’organisation terroriste, qui y commet des attentats quasi-quotidiennement contre policiers et soldats.

Samedi, la filiale égyptienne de l’Etat Islamique avait revendiqué être à l'origine du crash d’un avion russe qui avait fait 224 morts, version qui avait été démentie par les autorités russes et égyptiennes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales