Le Drian accuse Poutine d'être un «dictateur» et promet des sanctions européennes «spectaculaires»

- Avec AFP

Le Drian accuse Poutine d'être un «dictateur» et promet des sanctions européennes «spectaculaires»© Michel Euler Source: AP
Jean-Yves Le Drian est le ministre français des Affaires étrangères (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'OTAN est aussi une «alliance nucléaire», a averti le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, alors que Vladimir Poutine avait avancé la force de la puissance nucléaire russe avant l'opération militaire en Ukraine.

«L'Alliance atlantique est aussi une alliance nucléaire», a rappelé le 24 février Jean-Yves Le Drian sur la chaîne TF1, qualifiant Vladimir Poutine de «cynique» et de «dictateur». Le chef de la diplomatie française a accusé le président russe d'avoir renié sa parole en lançant une opération militaire.

Dans son allocution annonçant le début de l'opération militaire russe en l'Ukraine — qualifiée de guerre d'invasion par les Occidentaux — qui vise selon lui à défendre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk et à «démilitariser et dénazifier» l'Ukraine, le chef de l'Etat russe avait souligné que son pays restait une des «plus grandes puissances nucléaires au monde». «Il ne devrait donc faire aucun doute qu’une attaque directe contre notre pays entraînerait une défaite et des conséquences désastreuses pour tout agresseur potentiel», a-t-il en outre déclaré. 

Le ministre français des Affaires étrangère a pour sa part promis des sanctions européennes «spectaculaires» qui vont «taper au cœur» la Russie. Les 27 Etats membres de l'Union européenne (UE), réunis le 24 février au soir à Bruxelles pour un sommet européen extraordinaire, vont ainsi prendre des sanctions «très massives, très spectaculaires, très lourdes», a-t-il esquissé.

«Elles visent à asphyxier le fonctionnement économique de la Russie par des mesures bancaires, financières, sur les transferts technologiques, industrielles, à l'exportation [...] et en même temps à agir auprès des oligarques pour les punir d'une certaine manière, bloquer leurs actifs et leurs capacités d'itinéraire», a-t-il détaillé.

La France étudie par ailleurs une série de demandes d'aide de l'Ukraine, y compris militaires. «Ils nous ont fait une liste [d'équipements militaires], on est en train de l'étudier pour essayer de répondre le mieux possible à leur demande le plus rapidement possible», a-t-il assuré.

Plus tôt, la Russie avait promis une réplique aux sanctions européennes assurant que celles-ci «n'empêcheront pas» l'assistance de Moscou aux Républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk. «Conformément au principe de réciprocité, qui est à la base du droit international, nous prendrons des mesures de rétorsion sévères», avait déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix