Ukraine : Kiev mobilise ses troupes, le conflit reprend de l’ampleur

La situation dans le Donbass a soudainement rebasculé dans la violence alors que le président ukrainien Petro Porochenko a signé un décret qui prévoit trois vagues de mobilisation pendant 2015.

La première vague de mobilisation militaire, qui fera appel à près de 50 000 réservistes âgés de 28 à 60 ans, a débuté aujourd’hui en Ukraine.

Les affrontements aux alentours de Donetsk étaient incessants dans la nuit d’hier à aujourd’hui. Des obus continuent à exploser autour de l’aéroport et un peu plus loin jusqu’à maintenant, la zone des bombardements semble s’élargir.

(RIA Novosti / Mikhail Parhomenko) Source: RIA NOVOSTI
(RIA Novosti / Mikhail Parhomenko)

Un hôpital pour enfants a été touché hier, deux médecins ont été blessés. Cet hôpital est situé dans le centre de la ville à 500 mètres environ de l'hôtel où l’équipe de tournage de RT s’est arrêtée. Beaucoup de logements sont privés d’électricité et de chauffage central.

Une mission spéciale d'observation de l'OSCE est en poste actuellement à Donetsk. La mission appelle toutes les parties au conflit à retirer l’artillerie lourde et à respecter les accords de Minsk pour qu’on puisse éviter les morts de civils. Pendant ce temps, une nouvelle campagne de mobilisation militaire débute aujourd’hui après la signature du décret correspondant par Petro Porochenko.

(Reuters / Valentyn Ogirenko) Source: Reuters
(Reuters / Valentyn Ogirenko)

Edouard Bassourine, porte-parole du ministère de la Défense de la république autoproclamée de Donetsk,a informé que cinq personnes ont perdu la vie et que 26 ont été blessées au cours des pilonnages menés récemment sur les territoires de la république par l’armée ukrainienne.

D’après Bassourine, les forces ukrainiennes ont appliqué une tactique de frappes «aveugles» contre des logements dans la capitale de la république le week-end dernier. Kiev, dimanche après-midi, a recouru «pour la première fois à l’aviation militaire depuis l’été dernier en se livrant à des frappes aériennes contre des quartiers résidentiels de Gorlovka», ajoute-t-il.

Selon Bassourine, 30 civils ont été tués au cours des raids menés le 18 janvier par les avions de l’armée ukrainienne dans la ville de Gorlovka. Il a noté que les logements et l’insfrastructure de la ville «ont subi de graves dégâts».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales