L'ambassadeur adjoint des Etats-Unis expulsé de Russie, en plein pic de tensions avec l'Occident

L'ambassade des Etats-Unis à Moscou© AP Photo/Alexander Zemlianichenko
Vidéo
L'ambassade des Etats-Unis à Moscou (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les agences de presse russes RIA et Tass rapportent l'expulsion de Russie de l'ambassadeur adjoint des Etats-Unis, Bart Gorman. Cette annonce survient en plein pic de tensions sur le dossier ukrainien. Washington prévoit de réagir à cette mesure.

Bart Gorman, ambassadeur adjoint des Etats-Unis en Russie, s'est vu demander de quitter le pays, rapportent ce 17 février les agences de presse russes Tass et RIA. L'ambassade des Etats-Unis a fait savoir qu'elle envisageait une réponse à cette mesure.

Les raisons précises de l'expulsion n'ont pas été rendues publiques dans l'immédiat, mais cette annonce survient en plein pic de tensions entre l'Occident et Moscou, principalement autour du dossier ukrainien, mais également de la présence de l'OTAN aux frontières de la Russie.

La Russie a menacé dans la journée du 17 février de réagir, y compris militairement, en cas de rejet par les Etats-Unis de ses principales exigences sécuritaires, répétant vouloir un retrait des forces américaines d'Europe centrale et orientale et des Etats baltes. «En l'absence de disposition de la partie américaine à s'entendre sur des garanties juridiques fermes pour notre sécurité [...] la Russie sera forcée de réagir, notamment par la mise en œuvre de mesures à caractère militaire et technique», a écrit le ministère russe des Affaires étrangères dans sa réponse à des propositions américaines sur des pourparlers concernant la sécurité européenne.

Sur son compte Telegram, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a affirmé que cette mesure était une action de représailles après la récente expulsion «injustifiée» d'un diplomate russe en poste à Washington.

Auteur: RT France

Les Etats-Unis étudient une «riposte»

«Nous appelons la Russie à mettre fin à ses expulsions sans fondement de diplomates américains» et «nous étudions notre riposte», a affirmé de son côté un porte-parole du département d'Etat à l'AFP.

«Maintenant plus que jamais, il est crucial pour nos pays d'avoir le personnel diplomatique nécessaire sur place pour faciliter la communication entre nos gouvernements», a-t-il insisté. Et d'ajouter : «Nous constatons que les mesures de la Russie ont conduit la mission des Etats-Unis en Russie à des niveaux de personnel bien en deçà de la mission russe aux Etats-Unis».

Depuis plusieurs semaines, certains pays occidentaux – et plus particulièrement les Etats-Unis – accusent la Russie de vouloir mener une grande offensive contre ses voisins ukrainiens. Un scénario maintes fois démenti par la Russie, qui prête aux Occidentaux l'intention d'envenimer la situation dans la région. Ces derniers ont d'ailleurs récemment annoncé le déploiement de troupes en Europe de l'Est ainsi que l'envoi de millions de dollars et la fourniture de matériel militaire à Kiev. Le 15 février, un porte-parole du ministère russe de la Défense a fait savoir que les troupes russes stationnées à proximité de la frontière avec l'Ukraine avaient entamé un retour vers leurs garnisons, mettant fin aux exercices militaires menés par la Russie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix