Après l'OTAN, Jens Stoltenberg nommé à la tête de la Banque centrale de Norvège

- Avec AFP

Jens Stoltenberg, chef de l'OTAN© AP Photo/Virginia Mayo, File
Jens Stoltenberg, actuellement chef de l'OTAN, photographié en octobre 2021.
Suivez RT France surTelegram

L'actuel chef de l'OTAN, le Norvégien Jens Stoltenberg, a été nommé ce 4 février à la tête de la Banque centrale de Norvège, a annoncé le ministère norvégien des Finances. Sa prise de fonction devrait être effective vers le 1er décembre.

La nomination de Jens Stoltenberg à la tête de la Banque centrale de Norvège survient en pleine crise entre l'Occident et la Russie autour de l'Ukraine. Mais le dirigeant de 62 ans, économiste de formation, avait par avance indiqué qu'il ne pourrait éventuellement endosser son nouveau rôle que le 1er octobre, après la fin de son mandat actuel. «Il est prévu que la date de commencement se situe autour du 1er décembre mais cela sera finalisé lors de la signature du contrat de travail, sous peu», a précisé le ministère norvégien des Finances, levant ainsi des doutes sur un départ en pleine crise ukrainienne.

Ex-Premier ministre et ministre des Finances en Norvège, Jens Stoltenberg a donc été préféré à Ida Wolden Bache, considérée comme sa principale rivale et actuellement vice-présidente de la Banque centrale norvégienne. Le processus de désignation a fait couler beaucoup d'encre en Norvège, où commentateurs et responsables politiques se sont interrogés sur les liens entre le futur chef de la Banque centrale et la coalition au pouvoir dominée par le Parti travailliste.

En décembre 2021, Jens Stoltenberg avait indiqué s'être porté candidat à la demande du ministère des Finances. «J'ai été contacté par le ministère des Finances en novembre pour savoir si j'envisagerais de postuler. Je l'ai fait, c'est un poste qui me motive beaucoup», avait-il dit, via son service de presse, à l'AFP. «J'ai été clair avec le ministère des Finances sur le fait que, si j'obtiens le poste, il ne me sera pas possible d'entrer en fonction avant la fin de mon mandat à l'OTAN le 1er octobre», avait-il précisé.

L'actuel gouverneur de la Banque centrale de Norvège, Øystein Olsen, doit prendre sa retraite ce mois-ci, à l'âge de 70 ans. L'intérim avant la prise de fonctions de Jens Stoltenberg sera assuré par la candidate malheureuse, Ida Wolden Bache, a fait savoir le gouvernement. La Banque centrale de Norvège décide de la politique monétaire de ce pays scandinave de 5,4 millions d'habitants mais chapeaute aussi son énorme fonds souverain, le plus gros au monde. Pesant 12 340 milliards de couronnes – soit plus de 1 200 milliards d'euros – celui-ci est en effet le plus important de la planète et contrôle en moyenne 1,4% du capital de toutes les entreprises cotées au niveau mondial.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix