Infantino se défend après avoir fait le lien entre migration et Coupe du monde de football biennale

- Avec AFP

Gianni Infantino lors du match Pays-Bas - Autriche de l'Euro 2020© Koen VAN WEEL Source: AP
Gianni Infantino lors du match de l'Euro 2020 opposant les Pays-Bas à l'Autriche, à Amsterdam, le 17 juin 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président de la FIFA a estimé que ses propos «semblent avoir été mal interprétés et sortis de leur contexte», après une déclaration sur la nécessité de «donner de l’espoir aux Africains pour qu’ils n’aient pas à traverser la Méditerranée».

Le 26 janvier, le président de la FIFA Gianni Infantino a semblé établir un lien entre son projet de Coupe du monde tous les deux ans et la situation des migrants en Méditerranée à qui il faut «donner de l'espoir», déclenchant une polémique qu'il a tenté d'éteindre en évoquant des propos «mal interprétés».

C’était un commentaire d’ordre général, qui n’était pas directement relié à la possibilité de jouer une Coupe du monde tous les deux ans

Gianni Infantino s'est défendu comme suit dans un texte transmis à l'AFP : «Etant donné que certains de mes propos […] semblent avoir été mal interprétés et sortis de leur contexte, je tiens à préciser que, dans mon discours, mon message plus général était que toute personne en position de prendre des décisions a la responsabilité d’essayer d’améliorer la situation des gens dans le monde [...] S’il y a plus d’opportunités disponibles, y compris en Afrique, mais bien sûr pas uniquement dans ce continent, cela devrait permettre aux gens de les saisir dans leurs propres pays. C’était un commentaire d’ordre général, qui n’était pas directement relié à la possibilité de jouer une Coupe du monde tous les deux ans».

A Strasbourg, devant l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Gianni Infantino s'était exprimé en ces termes : «Je comprends qu'en Europe, la Coupe du monde a lieu deux fois par semaine, parce que les meilleurs joueurs jouent en Europe [...] En tant qu’Européens, nous ne pouvons pas dire au reste du monde : "Donnez-nous votre argent et si par hasard vous avez de bons joueurs, donnez-les nous aussi. Et regardez tout cela à la télévision !" Nous devons trouver le moyen d’inclure l’ensemble du monde pour par exemple donner de l’espoir aux Africains pour qu’ils n’aient pas à traverser la Méditerranée pour pouvoir peut-être avoir une vie meilleure ici, mais plus probablement la mort dans la mer. Nous devons donner des opportunités, et nous devons donner de la dignité, non pas en faisant la charité, mais en permettant au reste du monde de participer.»

Défendue par Gianni Infantino, l’hypothèse d’une compétition biennale – et non plus quadriennale – est combattue par un front allant des fédérations européennes et sud-américaines jusqu’aux grands clubs. Mais elle bénéficie du soutien unanime des 54 fédérations africaines.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix