Kharkov : une explosion devant un tribunal ukrainien fait au moins 13 blessés

Le site de l'explosion à Kharkov le 19 janvier 2015. (REUTERS/Stanislav Belousov) Source: Reuters
Le site de l'explosion à Kharkov le 19 janvier 2015. (REUTERS/Stanislav Belousov)

Au moins 13 personnes ont été blessées par une explosion devant un tribunal dans la ville ukrainienne de Kharkov, six personnes sont dans un état critique d’après la police locale.

« 13 personnes ont été blessées selon les données présentées par les médecins », a écrit sur sa page Facebook Anton Geraschenko, conseiller du ministre de l’Intérieur. « Six d’entre eux sont dans une condition critique, six autres ont reçu des blessures légères »


« Toutes les blessures ont été causées par des fragments métalliques », a-t-il ajouté.

(RIA Novosti/Sergey Kozlov) Source: RIA NOVOSTI
(RIA Novosti/Sergey Kozlov)

Selon les informations préliminaires, la charge a explosé à la fin de l’audience dans l’affaire d’un membre du parti nationaliste Svoboda. L’activiste avait été accusé d’avoir déposé une arme dans un bureau de vote pendant les élections parlementaires du 26 octobre.


Plusieurs membres du parti ont soutenu l’accusé lors de l’audience. Comme Gerashenko a jugé utile de le préciser, l’explosion a eu lieu juste après leur départ du palais de Justice.


L’attaque à la bombe devant le palais de justice a été qualifiée d’attentat par le Ministère de l’Intérieur, une équipe d’enquêteurs de la police, du Parquet et du Service de Sécurité d’Ukraine serait déjà sur les lieux.


Selon les données provisoires du ministère communiquées à l’agence TASS, l’explosion aurait été causée par une grenade.


Svoboda a joué un rôle important dans le mouvement Euromaidan et a perdu 18 de ses membres pendant l’insurrection organisée en février à Kiev.


Le gouvernement ukrainien, depuis l’éviction du président Viktor Ianoukovitch, comprend trois membres de Svoboda aux postes de vice Premier-ministre, ministre de l’Agriculture et ministre de l’Environnement.


Les dernières élections parlementaires, néanmoins, ont été un échec pour le parti d’extrême-droite qui a perdu 31 sièges sur 37 à la Rada d'Ukraine.


Plusieurs explosions se sont produites ces derniers mois à Kharkov. Le 25 décembre, un magasin de mobilier appartenant à un activiste pro-Kiev a pris feu.
Début décembre, une bombe a explosé dans la nuit aux portes d’une caserne de la deuxième plus grande ville d’Ukraine.


Trois autres explosions ont été signalées en novembre dernier, y compris dans une salle de concert et dans un pub appelé Stena, 13 personnes ont été blessés.
Le pub Stena est connu comme un lieu de rassemblement pour les membres des bataillons de volontaires qui prennent part à l’opération militaire de Kiev dans le Sud-Est de l’Ukraine.


L’armée ukrainienne a lancé une opération punitive dans le Sud-Est du pays en avril dernier après l’avènement d’un mouvement populaire dans les régions de Donetsk et Lougansk qui refuse de reconnaître les nouvelles autorités de Kiev issues par le coup d’Etat de février 2014.


Le nombre de morts dans le conflit en Ukraine a excédé les 4 800. Les Nations Unies (ONU) comptent en outre plus de 10 000 blessés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales