Daesh progresse dans le centre de la Syrie et se dirige vers un village chrétien

Un drapeau de l'Etat Islamique flotte au dessus d'un bâtiment en Syrie © Murad Sezer Source: Reuters
Un drapeau de l'Etat Islamique flotte au dessus d'un bâtiment en Syrie

Selon l’OSDH, l’Etat islamique a pris le contrôle de la petite ville stratégique de Mahin, située au sud-ouest de la province de Homs, et tué 50 soldats gouvernementaux. Les islamistes se dirigent maintenant vers le village chrétien de Sadad.

Dans un communiqué, l’organisation islamiste a confirmé son offensive, qualifiant sa victoire de «stratégiquement importante» et a affirmé avoir pris possession de caches d’armes.

Cette victoire signifie que l’EI est à une vingtaine de kilomètres de la principale route reliant Damas, la capitale, aux villes du Nord, dont Homs fait partie. Cette autoroute est actuellement majoritairement contrôlée par une coalition de rebelles islamistes et par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda.

«L'EI a facilement pris le contrôle de la ville de Mahin, au sud-est de Homs, à la suite de deux attentats suicide et d'un accord avec les hommes armés locaux qui ont lancé une attaque de l'intérieur», violant ainsi une trêve de près de deux ans avec les forces du régime, a déclaré le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Lire aussi : EXCLUSIF : en plein désert, une équipe de RT s’est approchée de Palmyre contrôlée par Daesh

Après leur entrée à Mahin, les combattants de Daesh «ont avancé en direction du village de Sadad, qui est à majorité chrétienne, et qui se trouve à environ 14 km de l'autoroute internationale Damas-Alep», a précisé Abdel Rahmane.

Le groupe islamiste a des places fortes dans le nord et à l’est du pays, mais a en outre renforcé sa présence dans la province de Homs depuis la prise de Palmyre, et de Al-Qaryataïne, où un monastère syriaque catholique du Vème siècle a été détruit. Une contre-offensive des forces loyalistes appuyées par l'armée de l'air russe est en cours de préparation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales