Luxembourg : le pass sanitaire devient obligatoire pour aller travailler

- Avec AFP

Le Premier ministre luxembourgeois à Bruxelles l© Stephanie Lecocq Source: AP
Le Premier ministre luxembourgeois à Bruxelles le 17 décembre 2021
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre du Grand-Duché du Luxembourg a pris la décision d'imposer le pass sanitaire pour tous les lieux de travail du pays. Les salariés sans pass ne seront toutefois pas licenciés.

Le pass sanitaire devient obligatoire à partir du 15 janvier pour accéder à son lieu de travail au Luxembourg, conformément à une loi votée en décembre après l'apparition du variant Omicron.

Cette mesure, qui vise à accélérer la vaccination anti-Covid, avait été annoncée par le Premier ministre Xavier Bettel le 29 novembre.

Le dirigeant libéral avait pointé du doigt un taux de vaccination «trop bas pour éviter une surcharge des hôpitaux», au moment où les informations sur la forte contagiosité de l'Omicron laissaient craindre à nouveau de fortes pressions sur le système de soins.

Au Grand-Duché, 65% de la population totale est entièrement vaccinée – un chiffre plus faible qu'en France ou en Belgique – et 42% ont reçu le «booster» ou dose de rappel, selon des chiffres officiels.

A partir du 15 janvier, les employés qui ne télétravaillent pas devront être en mesure de présenter sur leur lieu de travail une preuve de schéma vaccinal complet, d’un rétablissement du Covid-19 ou d’un test antigénique de moins 24 heures (de 48 heures pour les PCR).

L'obligation concerne à la fois le secteur public et les entreprises privées.

Le salarié sans pass ne pourra pas être licencié

Le salarié qui ne présenterait pas de pass sanitaire ne pourra toutefois pas être licencié, une garantie obtenue après une concertation entre les partenaires sociaux et l'exécutif, validée par un vote du Parlement le 16 décembre.

Le salarié réfractaire ou dans l'impossibilité de présenter un pass devra se mettre en congé ou renoncer à son salaire à l’épuisement de ses congés, précisent les autorités.

La confédération syndicale OGBL a critiqué «l’injustice sociale» représentée par le coût des tests, pouvant s'élever jusqu'à 600 à 700 euros par mois.

«Pour les salariés à revenu faible voire moyen, le CovidCheck crée de facto une obligation vaccinale», a dénoncé l'organisation.

Le Luxembourg, petit Etat de 630 000 habitants situé entre l’Allemagne, la Belgique et la France, bat régulièrement des records de contaminations ces dernières semaines, avec environ 30% de tests positifs ces derniers jours.

Avec 20 personnes en soins intensifs sur un total de 69 patients Covid soignés à l'hôpital, le système de soins luxembourgeois n'est pour l’heure pas engorgé.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix