«Rentrons chez nous» : douleur et incrédulité en Russie après le crash du Sinaï

© Valentine Oguirenko Source: Reuters

Les réseaux sociaux ont montré les visages des victimes de l’avion de ligne russe de la compagnie aérienne Kolavia qui s’est écrasé en Egypte le 31 octobre. La plupart des passagers avaient mis en ligne des photos de leurs «dernières» vacances.

Le vol civil russe 7K9268 qui devait relier Charm El-Sheikh, en Egypte, à Saint-Pétersbourg s’est écrasé samedi matin dans le centre de la péninsule du Sinaï. Tous les 217 passagers, ainsi que les sept membres d'équipage qui se trouvaient à bord ont péris dans la catastrophe. La majorité des passagers étaient Russes. Il y avait aussi trois Ukrainiens et un ressortissant biélorusse. Cette catastrophe est la pire dans l’histoire de l’aviation civile russe. 

La mer Rouge est une destination très prisée des touristes russes tout au long de l’année, c’est pourquoi la majorité des victimes rentraient de vacances après avoir profité du soleil égyptien. 

Selon les données préliminaires, 24 enfants et 193 adolescents, dont 137 femmes et 56 hommes, figuraient parmi les passagers. D’après le listing de la compagnie, il y avait beaucoup de familles à bord.

En savoir plus : un avion de ligne russe s'écrase dans le Sinaï avec 224 personnes à bord

Source: Reuters

En Russie, les réseaux sociaux débordent de chagrin. Parents et amis des victimes y font part de leurs condoléances sincères en commentant les photos heureuses des victimes prises parfois quelques heures seulement avant le drame.

«Bonjour Saint-Pétersbourg, au revoir l’Egypte. Nous rentrons à la maison !», a posté une femme sur l’équivalent russe de Facebook, le réseau social Vkontakte juste avant le décollage. 

Beaucoup de passagers de ce vol tragique possédaient des comptes sur Vkontakte, sur lesquels ils ont partagé des dizaines de photos de leurs vacances en Egypte. L’une d’entre elle était même intitulée :«Temps, je t’en prie, arrête-toi».

Une couple de Saint-Pétersbourg s’était rendu en Egypte pour célébrer leur premier anniversaire de mariage. «Elle nous a appelé hier et nous a dit qu’ils avaient passé de belles vacances, que le temps était très beau. Elle nous a aussi envoyé des photos sur lesquelles ils sont tous les deux tellement jeunes et beaux», a déclaré un ami des deux victimes dans une interview accordée à RT, précisant que la femme aurait dû célébrer son 35ème anniversaire demain. 

Source: Reuters

La communication a été coupée avec l’avion 23 minutes exactement après son décollage. Pendant plusieurs heures, les parents des passagers du vol de la compagnie aérienne Kolavia s’attendaient à obtenir des informations. La nouvelle de la mort de leurs proches a ruiné leurs derniers espoirs.

«Ma femme était à bord. Les enfants sont revenus plutôt, ils voyageait ensemble mais les enfants sont rentrés plutôt et elle aurait dû arriver aujourd’hui. Cette nuit, j’ai rêvé que je la lavais et elle n’avait pas de jambes», a confié à RT le mari d’une victime. 

«Elle m’a envoyé un message vers environ six heures du matin pour dire qu’elle embarquait», a-t-il poursuivi avant d’éclater en sanglots.

Les équipes médicales ainsi que 40 psychologues travaillent à l’aéroport de Poulkovo à Saint-Pétersbourg pour apporter tout leur soutien aux familles des victimes. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales