En Caroline du Sud, des lycéens soutiennent le policier renvoyé pour avoir violenté une lycéenne

Les étudiants portaient des tee-shirts demandant le retour de l'officier Fields.© Twitter @universal_x
Les étudiants portaient des tee-shirts demandant le retour de l'officier Fields.

Des centaines de lycéens ont manifesté pour soutenir Ben Fields, policier affecté à un lycée de Caroline du Sud et licencié après une altercation durant laquelle il s'est montré violent envers une élève.

Quelques jours après son licenciement du lycée de Spring Valley, en Caroline du Sud, pour des faits de violences, Ben Fields peut se targuer du soutien de centaines d’étudiants qui ont manifesté en sa faveur.

Ben Fields, policier blanc de ce lycée de Caroline du Sud, a en effet été filmé par le téléphone portable d'un élève en train d'utiliser une force que ses supérieurs ont jugée disproportionnée pour faire sortir de la classe une étudiante afro-américaine qui refusait d'obéir à son professeur. Cette dernière a ainsi été projetée au sol, avant d’être menottée.

Cette courte vidéo a provoqué une forte indignation à travers le pays, et la question du racisme des policiers a, de nouveau, fait la une de l’actualité. Sanctionné par le département du shérif, Ben Fields a finalement été licencié, au motif que la violence dont il avait fait preuve n’était «pas acceptable».

Mais visiblement, au sein de l’établissement, le licenciement de Ben Fields ne passe pas. Vendredi matin, pendant 15 minutes, de nombreux étudiants ont ainsi manifesté devant les bureaux de la direction, afin de dire leur colère face à l’injustice dont Ben Fields est, à leurs yeux, victime. Les étudiants, de toutes origines, étaient vêtus de tee-shirts où l’on pouvait lire «Ramenez-nous Fields», ou encore «Libérez Fields».

«C’était une bonne personne, nous pouvions toujours compter sur lui», a expliqué une étudiante à une télévision locale. «Il plaisantait toujours et n’a jamais été menaçant». D’autres élèves ont mis en avant le comportement déplacé de la jeune fille avec qui l'agent a été violent. «Nous pensons que les actions de M. Fields étaient justifiées au vu des circonstances de cet incident», a d’ailleurs expliqué son avocat. 

En savoir plus : Etats-Unis, la vidéo d'un policier américain plaquant au sol une élève noire scandalise (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales