Daesh : un rappeur-djihadiste allemand tué par une frappe américaine

Le rappeur Deso Dogg avait rejoint l'Etat islamique© Capture d'écran Twitter
Le rappeur Deso Dogg avait rejoint l'Etat islamique

L’ancien rappeur au pseudonyme de Deso Dogg, qui avait troqué son micro pour prendre les armes aux côtés de l'organisation terroriste, a été tué en Syrie par une bombe de l’armée des Etats-Unis.

L’individu aurait été pris pour cible par des missiles US à la mi-octobre, alors qu’il voyageait à bord d’un pick-up dans une région syrienne contrôlée par l’Etat islamique, a rapporté un officiel américain à la chaîne d’information nationale CNN.

Denis Cuspert, aussi connu sous le nom d’Abu Talha al-Almani, est un ancien rappeur de la scène berlinoise dont le dernier album est sorti en 2009. Après s’être converti à l’Islam, il a intégré une organisation djihadiste allemande, Millatu Ibrahim. Par la suite, il aurait rejoint Daesh en Syrie en 2012, selon les informations du département d’Etat américain. Celui-ci a indiqué que l'homme servait «d'agent recruteur pour l'EI, notamment de germanophones», ajoutant que le personnage était «emblématique des recrues étrangères de» l'organisation terroriste. Il serait ainsi apparu dans plusieurs vidéos de celle-ci, dont une dans laquelle il tenait une tête tranchée, affirmant qu'elle appartenait à un opposant du califat islamiste.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales