Belgique : situation tendue lors de la manifestation contre les mesures anti-Covid à Bruxelles

- Avec AFP

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans les rues de Bruxelles pour protester contre la gestion de la crise sanitaire en Belgique. Déployée en nombre, la police a fait usage de canons à eau pour empêcher la progression du cortège.

Des milliers de manifestants, 8000 selon la police, se sont rassemblés dimanche dans les rues de Bruxelles pour protester contre la gestion de la crise sanitaire en Belgique, deux semaines après une précédente mobilisation qui avait dégénéré en violences.

Le cortège défilait pacifiquement en début d'après-midi, malgré quelques pétards et fusées de détresse, encadré par un important dispositif policier. Des manifestants dansaient au son de musiques techno.

«Vaccins non merci», «Covid = génocide organisé», «QR = swastika», pouvait-on lire sur des pancartes. «Pas de vaccin pour nos enfants», scandait un groupe de femmes.

Les manifestants dénoncent les obligations imposées à la population depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour limiter les contaminations, comme le pass sanitaire rendu obligatoire pour accéder à certains lieux. Ils critiquent également la couverture médiatique de la crise.

Des unités de police anti-émeute avec boucliers et casques étaient déployés aux alentours du quartier européen qui abrite les institutions de l'UE. Plusieurs routes étaient bloquées avec barrières et barbelés.

Des canons à eaux étaient également postés en ville alors qu'un hélicoptère survolait la zone.

Auteur: RT France

Il y a deux semaines les forces de l'ordre avaient été surprises par l'ampleur de la mobilisation et n'avaient pas réussi à empêcher les débordements.

Baptisée « Acte 2, Marche pour la liberté", la manifestation entend poursuivre la mobilisation du 21 novembre qui avait réuni 35.000 personnes, selon la police, dans la capitale belge. 

Le cortège, d'abord pacifique, avait laissé place à des scènes d'émeutes. Des militants d'extrême droite avaient été repérés en nombre, ainsi que des drapeaux nationalistes flamands. 

Plusieurs villes d'Europe ont connu de telles mobilisations, notamment aux Pays-Bas et en Autriche, tandis que les gouvernements ont accru les contraintes ces dernières semaines face à une nouvelle vague de contaminations.

Ainsi, la Belgique a annoncé vendredi la fermeture des écoles maternelles et primaires, pour les congés de Noël, avec une semaine d'avance pour contrer la reprise épidémique. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix