Au moins 52 morts après un accident dans une mine de Sibérie

Au moins 52 morts après un accident dans une mine de Sibérie© Russian Emergencies Ministry/Handout Source: Reuters
Vidéo
Des équipes de secours s'affairent après l'accident le 25 novembre dans une mine de charbon de Listviajnaïa dans la région russe de Kemerovo.
Suivez RT France surTelegram

Un accident dans une mine de Sibérie a provoqué la mort d'au moins 52 personnes dont six sauveteurs. 237 personnes ont été ramenées à la surface et 45 ont été blessées, selon les autorités russes.

52 personnes, dont 6 sauveteurs, sont morts à l'intérieur d'une mine de charbon en Sibérie après un accident ont fait savoir les autorités russes ce 25 novembre. L'accident serait lié à une explosion de méthane selon les informations rapportées par l'agence russe RIA Novosti. «Les opérations de sauvetage à la mine de Listviajnaïa sont en cours. Au total, 237 personnes ont été ramenées à la surface, 45 personnes ont été blessées. 48 personnes restent dans la mine», avait d'abord précisé sur Telegram le ministère russe des Situations d'urgence dans la matinée.

«Quarante-huit personnes sont encore dans la mine. Les forces et moyens du ministère travaillent sur place», avait poursuivi cet organisme en charge notamment des pompiers et secouristes. 

Le service de presse du gouverneur de la région de Kemerovo a indiqué sur Telegram que 43 personnes avaient été hospitalisées, dont deux dans un «état grave». Selon cette source, onze équipes de sauvetage spécialisées du ministère sont sur place et plusieurs autres sont en route, en plus d'un hélicoptère avec des médecins à son bord. 

Auteur: RT France

L'accident le plus meurtrier de ces dernières années a fait 91 morts et plus d'une centaine de blessés en mai 2010 dans la mine de Raspadskaïa, dans la région de Kemerovo, où se trouvent de nombreuses mines de charbon.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix