Au moins 19 morts dont un haut responsable taliban dans une attaque de Daesh à Kaboul

- Avec AFP

Au moins 19 morts dont un haut responsable taliban dans une attaque de Daesh à Kaboul© AP Photo/Shir Shah Hamdard
Des Taliban inspectent les lieux d'une explosion à Jalalabad, à l'est de Kaboul, le 23 octobre 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans un contexte de violences entre les Taliban et leur rival Daesh, une attaque à la bombe visant le plus important hôpital militaire du pays a fait de nombreuses victimes à Kaboul, dont le responsable des forces militaires talibanes.

Une attaque à la bombe suivie de coups de feu a visé ce 2 novembre à Kaboul le plus grand hôpital militaire d'Afghanistan, dans un climat de violence croissante entre les Taliban et l'organisation djihadiste rivale Daesh. Un responsable afghan du ministère de la Santé a fait état d'au moins 19 morts et 50 blessés, selon un bilan provisoire.

«Selon nos informations initiales, une explosion est survenue à la porte de l'hôpital militaire [Sardar Mohammad Dawood Khan] et une deuxième aux abords de l'hôpital», a déclaré un responsable taliban à l'AFP. Plusieurs témoins ont également rapporté avoir entendu des tirs.

Le chef des forces militaires talibanes parmi les victimes

Le chef des forces militaires talibanes à Kaboul, Hamdullah Mokhlis, figure parmi les victimes, comme l'ont annoncé les autorités afghanes le 3 novembre.

Cette attaque a été revendiquée par la branche locale de Daesh, l'EI-K.

Depuis leur arrivée au pouvoir le 15 août, les Taliban, qui considèrent le retour de la sécurité dans le pays comme leur priorité après 20 ans de guerre, sont confrontés à une vague d'attentats sanglants menés par le groupe terroriste Daesh. Celui-ci a ciblé ces dernières semaines aussi bien les Taliban que la minorité chiite du pays.

L'hôpital Sardar Mohammad Dawood Khan avait déjà été attaqué en mars 2017 par des assaillants déguisés en personnel médical. Cette fusillade sanglante de 6 heures à l'intérieur du bâtiment, revendiquée par Daesh, avait fait 50 morts selon le bilan officiel, plus du double selon des sources sécuritaires.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix