Covid-19, climat, nucléaire iranien ou encore taxation des multinationales : le G20 se réunit à Rome

Covid-19, climat, nucléaire iranien ou encore taxation des multinationales : le G20 se réunit à Rome© Guglielmo Mangiapane Source: Reuters
en continu
Le centre des congrès La Nuvola, à Rome, avant le début du sommet du G20 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les dirigeants du G20 se retrouvent à Rome pour discuter de la situation sanitaire et de la relance économique mondiale, affectée par des problèmes logistiques. Des tractations sur le climat sont également prévues en amont de la COP26.

Mise à jour automatique
  • Vaccination, taxation financière, climat... Que retenir du sommet du G20 à Rome ?

  • Le sommet du G20 à Rome a «montré la puissance de l'Amérique quand elle s'engage», a affirmé le président américain Joe Biden lors d'une conférence de presse.

  • Gilles Casanova, expert en stratégie et communication, était invité par RT France à livrer ses commentaires sur le G20 qui s'est clôturé ce 31 octobre à Rome, ainsi que sur les rencontres entre le président français et certains dirigeants en marge de ce sommet.

  • Pour le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, le sommet du G20 à Rome s'est achevé ce 31 octobre sur des «espoirs déçus», après le consensus en demi-teinte des grandes économies de la planète dans la lutte contre le réchauffement climatique.

    Il espère néanmoins que la COP26, qui s'ouvre dans la foulée à Glasgow, permettra de «maintenir l'objectif de 1,5 degré» de limitation du réchauffement climatique au-dessus des niveaux pré-industriels.

  • Le président de la République française tient un point presse ce 31 octobre, à l'issue du sommet du G20 à Rome.

  • Les pays du G20 s'engagent à reverser aux pays vulnérables 100 milliards de dollars sur le montant global de 650 milliards de dollars de droits de tirage spéciaux (DTS) émis par le Fonds monétaire international (FMI) pour affronter la crise causée par la pandémie, selon le projet de communiqué final, consulté par l'AFP.

  • Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a tenu un point presse ce 31 octobre, peu avant la clôture du G20 à Rome.

  • L'accord entre les Etats-Unis et l'Union européenne pour lever des droits de douane additionnels sur les importations européennes d'acier et d'aluminium, auquel sont parvenues les deux parties ce week-end, inaugure «une nouvelle ère» dans les relations transatlantiques, selon le président américain Joe Biden.

    Lors d'une conférence de presse commune en marge du G20, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a de son côté salué «une étape importante» dans les relations UE/USA.

  • Massimo Nava, éditorialiste au Corriere della Sera, était invité par RT France à faire le bilan du seizième sommet du G20, qui s’est déroulé à Rome le week-end du 30 et 31 octobre. Grâce à des compromis qui ont pu émerger, notamment sur la taxation des multinationales et les vaccins, la communauté internationale avance, selon l’éditorialiste italien.

  • Le président russe Vladimir Poutine prend la parole par visioconférence, au deuxième jour du sommet du G20 à Rome. Le chef d'Etat s'était déjà exprimé de la même manière, la veille, dans le cadre de ce sommet.

Découvrir plus

Situation sanitaire à l'échelle internationale, relance économique ou encore climat : autant de thèmes sur lesquels les dirigeants du G20 ont prévu de s'entretenir à l'occasion de leur sommet qui se déroule à Rome du 30 au 31 octobre.

Vacciner la planète contre le Covid

Les pénuries et les problèmes qui se multiplient dans la chaîne logistique mondiale, et menacent de faire dérailler le rythme de la reprise économique, se sont invités dans le menu des discussions qui porteront également sur la dette des pays les plus pauvres ainsi que sur les efforts pour «vacciner la planète contre le Covid», comme l'a rapporté l'AFP. Les chefs d'Etat et de gouvernement du groupe des 20 partiront ensuite pour Glasgow, en Ecosse, où se tiendra la COP26 du 31 octobre au 12 novembre, avec l'objectif d'avancer sur la maîtrise globale du changement climatique. 

A Rome, Emmanuel Macron, qui a mis en scène le 29 octobre sa réconciliation avec Joe Biden après l'affaire des sous-marins, a notamment prévu de rencontrer Boris Johnson, sur fond de crise entre leurs deux pays sur la pêche post-Brexit.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix