Un policier américain limogé après avoir refusé la vaccination contre le Covid-19

Un policier américain limogé après avoir refusé la vaccination contre le Covid-19© Capture d'écran/Twitter/@jasonrantz
Vidéo
Le policier d'Etat qui a annoncé ne pas vouloir se faire vacciner à également insulté le gouverneur de l'Etat de Washington.
Suivez RT France surTelegram

Un employé de la police de l'Etat de Washington a fait savoir qu'il avait été forcé de quitter son travail car il était «sale». Un animateur radio de Seattle assure que son renvoi est consécutif à son refus de se faire vacciner contre le Covid.

Un policier de l'Etat de Washington a annoncé, sur les ondes de sa radio, avoir été, après plus de deux décennies de service, mis à la porte. D'après un animateur de radio local, ce limogeage aurait été provoqué par son opposition à la vaccination contre le Covid-19.

La vidéo où l'on voit le policier – non identifié pour le moment – s'exprimer est devenue virale aux Etats-Unis le 16 octobre. «C'est mon dernier message, après 22 ans au service des citoyens de l'État de Washington, on m'a demandé de partir parce que je suis "sale"», explique-t-il sans toutefois préciser ce qu'il entendait par «sale».

L'animateur de radio de Seattle Jason Rantz, qui devrait interviewer l'homme, a affirmé que son renvoi était consécutif à son refus de se faire vacciner, allant ainsi à l'encontre de l'obligation émise par le gouverneur de l'Etat, Jay Inslee.

Il avait auparavant égrené les difficultés rencontrées lors de son parcours avant de remercier ses collègues. Sa déclaration a ensuite été suivie d'un long message de reconnaissance d'un de ses collègues qui a énuméré les nombreux services rendus au cours de sa carrière. «Vous avez été un excellent modèle et mentor pour tous les jeunes policiers d'Etat servant dans la région en partageant vos connaissances et votre expérience au fil des années», peut-on entendre dire ce dernier.

Si la vidéo a fait beaucoup réagir, les internautes n'ont pas nécessairement abondé dans le sens du policier, des utilisateurs des réseaux sociaux se félicitant de son licenciement. 

Mais d'autres font valoir que la vaccination obligatoire est problématique. «Que Dieu le bénisse de ne pas avoir cédé à la tyrannie. Plus beaucoup d'hommes défendent vraiment ce en quoi ils croient», a ainsi par exemple tranché un autre internaute.

L'élu républicain du Missouri à la Chambre des représentants Bill Owen a été tellement impressionné par l'attitude du policier qu'il a essayé de le recruter dans son propre Etat, lui offrant même son aide sur Twitter pour rendre cela possible. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»