L'équipe de tournage russe qui a réalisé le premier film dans l'espace est revenue sur Terre

- Avec AFP

Suivez RT France surTelegram

Alors que le tourisme spatial semble connaître ses débuts avec les programmes de Jeff Bezos et d'Elon Musk, l'équipe de tournage russe qui a réalisé le premier film dans l'espace est revenue sur Terre, devançant un projet étasunien similaire.

L'actrice et le réalisateur russes qui ont séjourné pendant 12 jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour y tourner le premier film dans l'espace ont atterri dans la matinée du 17 octobre sur notre planète.

L'équipe de tournage russe qui a réalisé le premier film dans l'espace est revenue sur Terre© Roscosmos Source: Reuters
L'atterrissage de la capsule, le 17 octobre 2021, au Kazakhstan.

Le vaisseau Soyouz MS-18 transportant Ioulia Peressild, Klim Chipenko et le cosmonaute Oleg Novitski est arrivé dans les steppes du Kazakhstan à 4h36, l'heure prévue, selon les images retransmises en direct par l'agence spatiale russe.

L'équipe de tournage russe qui a réalisé le premier film dans l'espace est revenue sur Terre© Roscosmos Source: Reuters
Le réalisateur Klim Chipenko lors de son retour sur Terre, le 17 octobre 2021, au Kazakhstan.

«Le véhicule de descente du vaisseau spatial habité Soyouz MS-18 se tient verticalement et est sécurisé. L'équipage se sent bien», a indiqué Roscosmos sur Twitter.

Le patron de l'agence spatiale russe, Dmitri Rogozine, a pour sa part publié avant le retour sur Terre des photographies de son équipe en route vers les lieux de l'atterrissage à bord de dix hélicoptères.

Devançant un projet américain concurrent avec Tom Cruise, l'actrice Ioulia Peressild, 37 ans, et le réalisateur Klim Chipenko, 38 ans, avaient décollé le 5 octobre du cosmodrome russe de Baïkonour au Kazakhstan, aux côtés du cosmonaute chevronné Anton Chkaplerov. Leur film, intitulé provisoirement «Le Défi», mettra en scène une chirurgienne se rendant à bord de l'ISS avec pour mission de sauver la vie d'un cosmonaute.

Dans un contexte de rivalité russo-américaine, cette aventure cinématographique prend aussi des allures de nouvelle course aux exploits dans l'espace, 60 ans après la mise en orbite du premier homme par l'URSS, Iouri Gagarine.

Cette initiative intervient en pleine ruée non-scientifique vers l'espace, avec la multiplication ces derniers mois des vols de loisirs, comme ceux des milliardaires britannique Richard Branson et américain Jeff Bezos.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix