Un clip de rap sulfureux tourné dans la cathédrale espagnole de Tolède fait scandale (VIDEO)

- Avec AFP

Un clip de rap sulfureux tourné dans la cathédrale espagnole de Tolède fait scandale (VIDEO)© Creative Commons / Son of Groucho
La cathédrale de Tolède le 15 octobre 2013. (Photo d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Les images provocantes tournées par le rappeur C. Tangana dans la cathédrale de Tolède a provoqué l'ire de nombreux commentateurs ibériques, ainsi que de la communauté chrétienne. Une messe de «purification» a été organisée le 10 octobre.

Des déhanchés sensuels mis en scène dans la cathédrale de Tolède pour les besoins d'un clip du rappeur C. Tangana ont fait scandale en Espagne, forçant l'archevêché à s'excuser et un prêtre à démissionner avant qu'une messe de «purification» ne soit organisée le 10 octobre.

Dans ce clip sorti le 8 octobre, C. Tangana, l'un des phénomènes musicaux du moment, danse une bachata endiablée avec l'artiste argentine Nathy Peluso sous les yeux médusés de religieux les observant derrière les piliers de la cathédrale. «J'étais athée, mais à présent je crois [en Dieu], car un miracle comme toi ne peut que descendre du ciel», chante le rappeur dans ce titre intitulé «Ateo», qui signifie «athée» en espagnol.

Auteur: C. Tangana, Nathy Peluso

Saluée par certains, sacrilège pour d'autres, la vidéo – et notamment le passage où le chanteur agrippe la longue chevelure de sa partenaire et lui incline la tête en arrière dans une posture provocante – a fait réagir sur les réseaux sociaux. «J'aimerais savoir à quel prix la "sacralité" de la cathédrale de Tolède a été vendue à C. Tangana», a par exemple tweeté le compte Fray Hernando de Talavera, du nom d'un prélat du XVe siècle, en dénonçant une «profanation».

Pardon à tous les fidèles [...]  qui se sont sentis à juste titre blessés par cet usage inapproprié d'un lieu sacré

Dans un communiqué publié le jour de la sortie du clip, l'archevêché de Tolède a demandé «sincèrement pardon à tous les fidèles [...] qui se sont sentis à juste titre blessés par cet usage inapproprié d'un lieu sacré». L'archevêque «n'a jamais eu connaissance» du tournage de ce clip et «désapprouve les images tournées», a-t-il assuré.

La polémique a continué à enfler jusqu'à provoquer la démission du prêtre qui avait autorisé le tournage. Occupant la fonction de doyen en titre de la cathédrale, ce dernier a fait son mea culpa dans un nouveau communiqué de l'archevêché le 12 octobre. Demandant «pardon pour les erreurs et fautes commises en parole, par action et par omission en relation avec les faits de ces derniers jours», ce religieux a «jugé convenable de demander» à quitter dès le 9 octobre les fonctions qu'il occupait en principe jusqu'au 5 novembre. Une requête acceptée par l'archevêque qui a en outre invité les fidèles à participer le 17 octobre à une messe dans la cathédrale en vue de la «purification» du lieu de culte. De style gothique, la cathédrale de Tolède est l'une des plus prestigieuses du pays et le siège de l'archevêché de Tolède possède le titre de primat d'Espagne.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix