Varoufakis ne voit «pas d'alternative à rester dans l'UE» et veut monter un parti pan-européen

Yanis Varoufakis lors d'un meeting à Londres en septembre 2015© Neil Hall Source: Reuters
Yanis Varoufakis lors d'un meeting à Londres en septembre 2015

L’ancien ministre des finances grec travaille à la création d’un mouvement pan-européen destiné à réformer les institutions de l’Union Européenne.

«Ce qu’il se passe en Grèce est simplement un reflet, un écho, d’une crise bien plus profonde dans la zone euro, qui ne peut être résolue par aucun État membre au niveau national» a déclaré l'ex-député grec au site Open democracy.

«La conclusion évidente que l’on peut tirer de cela c’est que soit vous êtes pour la dissolution de l’union monétaire, et alors vous pouvez à nouveau parler de changer les politiques nationales plus raisonnablement. Ou alors vous parlez d’un mouvement pan-européen pour un changement à travers la zone euro», a-t-il ajouté.


Abordant la question de la sortie de l'Union Européenne, Yanis Varoufakis a déclaré : «C’est une chose de critiquer des institutions comme l’Union Européenne, critiquer la façon dont elle a été mise en place et la façon dont elle fonctionne. (...) C’est assez différent de dire qu’elle devrait être démantelée. (...) On ne peut pas juste faire volte-face. (...) Nous avons emprunté un chemin vers une union particulière, peu importe à quel point elle peut être nocive, et si nous essayons de nous en retirer, nous allons nous effondrer.» 

Lire aussi : Yanis Varoufakis à RT : « L’austérité, ça craint !»

Mentionnant la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, celui-ci a affirmé que «les britanniques progressistes n’ont pas d’alternative à rester dans l’UE et nous rejoindre afin de la démocratiser». Il a poursuivi : «un mouvement pan-européen est la seule solution. Cela semble utopique, mais cette idée s’est forgée dans mon esprit lorsque j’ai commencé à voyager à travers l’Europe, et réalisé qu’il y avait partout où je suis allé une grande soif pour ce genre d’idée».

Lors d’un autre évènement qui s’est tenu à Londres vendredi soir, l'ex-ministre a déclaré que des changements modestes comme la diffusion en direct des réunions du Conseil Européen ou la publication des minutes des réunions de la Banque Centrale Européenne pourrait faire une différence notable. Il aussi révélé que le mouvement ne serait pas un parti politique formel, mais plutôt une coalition de citoyens ouverte à tous.

Depuis le dernier scrutin grec, Yanis Varoufakis, qui n’est plus député de Syriza, a fait une tournée mondiale où il s’est exprimé lors de conférences ou d’entretiens télévisés.

Lire aussi : Le Dieu grec pourfendeur de l’austérité à Barcelone, une immense queue pour voir Varoufakis (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales