Des milliers de Roumains défilent dans les rues contre la vaccination obligatoire (VIDEOS)

- Avec AFP

Des milliers de Roumains défilent dans les rues contre la vaccination obligatoire (VIDEOS)© INQUAM PHOTOS Source: Reuters
Les manifestants opposés aux restrictions imposées par le gouvernement roumain à la suite d'une recrudescence de Covid-19, à Bucarest, le 2 octobre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs milliers de Roumains ont manifesté le 2 octobre dans les rues de Bucarest pour s'opposer à l'obligation vaccinale. Le pays est touché de plein fouet par la quatrième vague de Covid-19, enregistrant plus de 12 000 cas le même jour.

Brandissant des drapeaux tricolores, plusieurs milliers de personnes ont manifesté le 2 octobre à Bucarest contre la «vaccination obligatoire», alors que la Roumanie a enregistré un nouveau record quotidien de cas de Covid-19.

«Liberté» et «Arrêtez la vaccination forcée», ont scandé les manifestants, rassemblés devant le siège du gouvernement et encadrés par un important dispositif policier. «Bientôt nous ne pourrons plus sortir de chez nous si nous n'avons pas de pass sanitaire, c'est une atteinte contre nos droits», a affirmé à l'AFP un ingénieur âgé de 45 ans, Marian Enescu, qui ne portait pas de masque, à l'instar de l'écrasante majorité des participants.

«Nous ne voulons pas être les cobayes des producteurs de vaccins», pouvait-on lire sur une pancarte, plusieurs manifestants affirmant ne «pas faire confiance» au système de santé roumain. «Des centaines de médecins luttent en ce moment pour sauver des vies», a répliqué le comité chargé de la campagne de vaccination, dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Un tiers des Roumains sont vaccinés, le taux le plus bas de l'Union européenne

Alors que seul un tiers des 19 millions de Roumains ont été vaccinés à ce jour, soit le taux le plus bas au sein de l'Union européenne après la Bulgarie, ce pays traverse une quatrième vague particulièrement virulente de la pandémie. Le 2 octobre, plus de 12 000 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés en 24 heures – un record depuis le début de l'épidémie – et 184 décès. Devant ces chiffres en hausse, le gouvernement prévoit d'instituer l'obligation pour le personnel de santé de se vacciner ou de se faire tester à ses frais contre le coronavirus, deux fois par semaine. Un projet contesté par plusieurs syndicats de soignants.

La Roumanie, qui compose depuis des années avec des infrastructures hospitalières vétustes, a été frappée par une tragédie, le 1er octobre, lorsqu'un incendie a ravagé l'unité de soins intensifs d'un hôpital de Constanta (sud-est), tuant sept malades du Covid-19. C'était le troisième sinistre survenant dans un établissement hospitalier en moins d'un an.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix