Nouvelle-Zélande : rassemblement contre les mesures de confinement à Auckland (VIDEO)

Nouvelle-Zélande : rassemblement contre les mesures de confinement à Auckland (VIDEO)© Anthony WALLACE Source: AFP
Vidéo
Le drapeau de la Nouvelle-Zélande, à Christchurch, le 24 mars 2019 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Opposées aux mesures de confinement mises en place dans le pays depuis près de deux mois, plus de 1 000 personnes étaient présentes à Auckland selon un média local, dont un cortège de motards dirigé par un chef religieux chrétien fondamentaliste.

Ce 2 octobre, des centaines de manifestants se sont réunis à Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, pour protester contre les mesures de confinement mises en œuvre dans le pays pour lutter contre la pandémie de Covid-19. 

Les manifestants étaient plus de 1 000 selon le média néo-zélandais RNZ. Un cortège de motards était dirigé par Brian Tamaki, un militant anti-confinement actif qui dirige l'église pentecôtiste Destiny Church, basée à Auckland. Celui-ci a prononcé un discours enflammé de 40 minutes dénonçant les mesures de restrictions en vigueur à Auckland depuis près de deux mois.

J'ai été enfermé pendant plus de 50 jours dans ma maison, et je n'ai pas commis de crime

«Cinquante jours que nous sommes en détention à domicile. [Ils condamnent à] la même chose les prisonniers qui ont commis un crime, c'est un substitut à la prison», a-t-il déclaré, avant de poursuivre en ces termes : «J'ai été enfermé pendant plus de 50 jours dans ma maison, et je n'ai pas commis de crime. Je n'ai rien fait de mal, et j'ai été puni. Nous sommes pénalisés [...] Je ne peux pas sortir parce que le voisin pourrait me dénoncer.»

Aucune arrestation ni aucun affrontement n'ont été signalés lors de cette manifestation.

Mi-août, le Premier ministre Jacinda Ardern avait déclaré un confinement national dans toute la Nouvelle-Zélande alors qu'un seul cas de Covid-19 avait été détecté à Auckland, la plus grande métropole du pays. Les mesures y sont toujours en vigueur, bien qu'une grande partie du reste de la Nouvelle-Zélande soit revenue à la normale depuis lors. Le gouvernement persévère dans sa stratégie «zéro infection» visant à éradiquer complètement le virus du territoire national.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix