«Dôme de fer» israélien : vive polémique au Congrès américain concernant son financement

- Avec AFP

«Dôme de fer» israélien : vive polémique au Congrès américain concernant son financement© JONATHAN ERNST Source: Reuters
Ted Cruz au Sénat le 28 avril 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Une vive polémique autour du financement du «Dôme de fer» israélien a animé le Congrès américain. La Chambre des représentants s'apprête à en voter les crédits malgré le retrait, critiqué par les républicains, des fonds d'un autre projet de loi.

La Chambre américaine des représentants votera avant la fin de la semaine sur une nouvelle enveloppe pour financer le bouclier antimissile israélien «Dôme de fer». C'est ce qu'a promis le 21 septembre le chef de la majorité démocrate, en réponse à la vive controverse provoquée par le retrait de cette somme d'un autre projet de loi.

«J'ai parlé au ministre [israélien] des Affaires étrangères Yaïr Lapid il y a tout juste deux heures et lui ai affirmé que ce texte allait être approuvé à la chambre», a déclaré Steny Hoyer dans l'hémicycle, le 21 septembre. 

Le chef de l'étroite majorité démocrate a déclaré son «intention de soumettre au vote un projet de loi [...] avant la fin de cette semaine qui financera complètement le Dôme de fer", un système antimissile "défensif" et "absolument essentiel» pour la sécurité d'Israël. 

Le président veut que ce texte soit approuvé

Il utilisera une procédure accélérée (suspension bill) qui requiert que ce texte soit approuvé par deux tiers des parlementaires présents ou un vote oral à l'unanimité. Le Sénat devra ensuite l'adopter.

«Le président veut que ce texte soit approuvé», ainsi que tous les chefs démocrates du Congrès, a souligné Steny Hoyer. Plus tôt dans la journée, son parti avait retiré d'un autre projet de loi budgétaire une enveloppe d'un milliard de dollars destinée à financer ce système antimissile.

Les républicains dénoncent des «élus radicaux» démocrates 

Selon des médias américains, les démocrates répondaient là à la pression de certains élus de l'aile gauche du parti qui refusaient de voir les deux textes associés. Les chefs démocrates avaient immédiatement assuré que le financement serait approuvé par une autre voie et qu'il n'y aurait aucune «interruption». 

Mais le dirigeant des républicains à la Chambre, Kevin McCarthy, les a accusés d'avoir «capitulé sous l'influence antisémite de leurs élus radicaux», tandis que certains démocrates centristes ont également déploré cette décision.

Les chefs républicains avaient déjà annoncé qu'ils ne voteraient pas pour le projet de loi de finances, le condamnant de fait à l'échec au Congrès. Mais cela ne les a pas empêchés de s'indigner de la décision démocrate. 

«Tragique. Les chefs démocrates se rendent à la gauche antisémite», a tweeté le sénateur conservateur Ted Cruz. Plusieurs démocrates modérés se sont montrés exaspérés face à la pression supposée de leur aile gauche. 

«Je n'arrive pas à croire que certains collègues démocrates» préféreraient voter contre une loi pour financer le gouvernement «plutôt que de défendre l'un de nos alliés les plus importants», a tweeté un élu de la Chambre, Dean Phillips. 

Une autre élue démocrate de la Chambre et ancienne analyste de la CIA, Elissa Slotkin, a affirmé que s'opposer au financement du «Dôme de fer» était «irresponsable» et témoignait «de la volonté d'attaquer quelque chose, n'importe quelle chose, qui soit liée à l'Etat d'Israël». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»