Décès de Bouteflika : Macron salue une «figure majeure» de l'Algérie

- Avec AFP

Décès de Bouteflika : Macron salue une «figure majeure» de l'Algérie© RYAD KRAMDI Source: AFP
Emmanuel Macron prononce un discours à Alger au cours d'une visite officielle, le 6 décembre 2017.
Suivez RT France surTelegram

Dans un communiqué publié ce 19 septembre par l'Elysée, le président français a adressé ses condoléances au peuple algérien après la disparition d'Abdelaziz Bouteflika. Il a entre autres souligné son engagement «pour l'indépendance de son pays».

Ce 19 septembre, Emmanuel Macron a qualifié l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika, décédé le 17 septembre à 84 ans, de «figure majeure» de l'Algérie contemporaine et de «partenaire exigeant pour la France» durant ses vingt années au pouvoir. 

Devenu chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle

Dans un communiqué publié par l'Elysée, le chef de l'Etat a présenté «ses condoléances au peuple algérien» et déclaré «rester engagé à développer des relations étroites d'estime et d'amitié entre le peuple français et le peuple algérien».

«Engagé dans la lutte pour l'indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l'Algérie. Devenu chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle», ajoute-t-il. 

Sa réaction est publiée alors que la cérémonie d'inhumation de l'ancien président, qui avait été contraint à la démission le 2 avril 2019, se tenait à Alger en présence de son successeur Abdelmadjid Tebboune et d'autres personnalités. Emmanuel Macron avait rencontré Abdelaziz Bouteflika, alors président, au cours de la visite officielle qu'il avait effectuée en Algérie en décembre 2017.

Près de 20 ans à la tête de l'Algérie

Omniprésent dans la vie politique algérienne durant des décennies, mais devenu quasi-invisible depuis un accident vasculaire cérébral en 2013, Abdelaziz Bouteflika n'avait donné aucun signe de vie depuis que le mouvement de contestation populaire du Hirak et l'armée l'avaient contraint à la démission. Ce jour-là, il était apparu pour la dernière fois à la télévision pour annoncer qu'il jetait l'éponge. 

Elu en avril 1999, Abdelaziz Bouteflika est considéré comme l'artisan de la réconciliation nationale qui a permis de rétablir la paix en Algérie, plongée dans la guerre civile depuis 1992 contre une guérilla islamiste qui a fait quelque 200 000 morts en dix ans, selon le bilan officiel.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»