Le bilan du terrible séisme qui a secoué le Sud de l'Asie ne cesse de s’alourdir (VIDEO)

Les habitants du province Nangarhar, en Afghanistan Source: Reuters
Les habitants du province Nangarhar, en Afghanistan

De fortes secousses ont été ressenties dans les capitales régionales, alors que l’épicentre du tremblement de terre se trouve à 213,5 kilomètres de profondeur, près de la frontière afghano-pakistanaise.

  • D’après la déclaration officielle du président afghan Ashraf Ghani, 115 de ses concitoyens ont trouvé la mort et près de 540 ont été blessés, selon le dernier décompte des autorités. Dans neuf provinces du pays, plus de 7 600 maisons, 14 écoles, 17 mosquées et 20 bâtiments commerciaux ont été endommagés par la catastrophe.

  • Le nombre des victimes au Pakistan est de 275 personnes, alors que le bilan en Afghanistan est pour le moment de 70 morts, a fait savoir ce mardi matin le journal pakistanais Nation, en citant des sources gouvernementales. De son côté, le quotidien Times of India a annoncé que quatre personnes ont péri lors du séisme en Inde. Le bilan total avoisine donc pour le moment 350 victimes.

  • Selon les données les plus récentes, plus de 200 personnes ont été tuées, après que les autorités afghanes ont annoncé que le bilan du désastre avait atteint 52 personnes, a fait savoir l’agence Reuters.

    Dans le même temps, Amer Afaq, le directeur de l’agence chargée de la gestion des catastrophes de la province de Khyber Pakhtunkhwa a fait savoir que 167 personnes ont péri au Pakistan des suites du séisme. D’après le porte-parole de la défense pakistanaise Asim Bajwa, plus de 1 000 pakistanais ont été blessés.

  • Deux répliques ont déjà été enregistrées dans la région par la Direction nationale chargée de la gestion des catastrophes du Pakistan, d’une magnitude de 4,5 et 5,3, a fait savoir The Telegraph. Les données du Bureau des études géologiques des Etats-Unis montrent un léger écart, établissant la puissance des secousses respectivement à 4,8 et 4,7. Le centre a ajouté que les deux séismes ont eu lieu à l’ouest de l’épicentre du séisme original, dans les montagnes de Hindou Kouch en Afghanistan.

  • Des glissements de terrain importants ont été signalés dans le nord du Pakistan, selon les informations rapportées sur Twitter.

  • Cette carte élaborée par les Nations Unies montre les différentes régions qui ont été affectés par le séisme.

  • Google a lancé un service de «localisation de personnes» pour aider à diffuser les informations sur le sort des personnes qui se trouvaient dans le zone affectée par le séisme.

  • Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a écourté sa visite officielle au Royaume-Uni et fera son retour dans le pays le plus vite possible pour faire face aux conséquences de la tragédie, a annoncé sa fille sur Twitter.

Les bâtiments ont tremblé ce lundi à New Delhi, ainsi qu’à Kaboul (Afghanistan) et à Islamabad (Pakistan) alors qu’un important séisme a ébranlé à 14h environ (heure locale) les montagnes Hindou Kouch, dans le nord de l’Afghanistan, dans une zone reculée à une centaine de kilomètres de la ville afghane de Fayzabad.

Au moins 94 personnes ont péri dans le nord-est du Pakistan, a fait savoir l’agence Reuters en citant des responsables locaux.

Dans le même temps, en Afghanistan, au moins 33 personnes ont péri, dont 12 élèves d’une école pour filles de la ville de Taluqan ont péri dans une bousculade lors de l’évacuation du bâtiment après le début des secousses, a annoncé Assodiated Press. 28 autres personnes ont été tuées dans les zones tribales du nord du pays, frontalières de l'Afghanistan où se trouve l'épicentre du séisme.

Des internautes ont déjà partagé des images des villes secouées par le séismes.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a déjà réagi sur Twitter, indiquant qu’il priait pour la sécurité des personnes affectés. Il a également annoncé que le gouvernement de l’Inde était prêt à accorder toute l’assistance nécessaire aux régions touchées par l’accident, y compris dans des pays voisins.

La région sud-asiatique devient une nouvelle fois le théâtre de séismes destructeurs, à la jonction des plaques tectoniques indienne et asiatique. En avril 2015, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,9 avait frappé le Népal voisin, tuant des milliers de personnes et rayant de la carte plusieurs villes et villages.

Le séisme actuel en Afghanistan est le plus fort à avoir frappé le pays depuis 1949.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales