Plus de 2000 morts et plusieurs villes en ruines à la suite d'un tremblement de terre au Népal

Les personnes qui se sont réfugiées du tremblement de terre Source: Reuters
Les personnes qui se sont réfugiées du tremblement de terre

Un tremblement de terre de magnitude 7,9 a emporté la vie de plus de 2000 personnes en Inde et au Népal, a rapporté la police népalaise. Les dégâts les plus graves ont été enregistrés à Katmandou avec plusieurs bâtiments effondrés.

Le nombre de morts à cause du tremblement de terre a atteint 2000 personnes y compris 524 dans la vallée de Katmandou, a annoncé la porte-parole de la police népalaise Kamal Singh Bam.

Image de http://earthquake.usgs.gov
Image de http://earthquake.usgs.gov

Le séisme s’est produit à 33 kilomètres du district de Lamjung et à 80 kilomètres de Katmandou (un million d'habitants), à 31 kilomètres de profondeur.

Tout le monde est descendu dans les rues de Katmandou et les habitants se dirigent vers les hôpitaux, a rapporté le correspondant de Reuters.

Un témoin de Reuters a dit qu’un enfant avait été tué dans une ville près Katmandou par le renversement d’une statue dans un parc. Un autre enfant de 15 ans en Inde aurait été victime de l’écroulement de sa maison.

La tour historique de Dharahara, qui date de 1832, s’est également effondrée à Katmandou. Le monument de 62 mètres était classé par l’UNESCO.

Selon les témoins, au moins un corps a été enlevé d’en dessous de la tour et le second est au bord de la route. Environ 50 personnes sont maintenant piégées dans la tour effondrée, ont rapporté les médias népalais.


Quelques tremblements ont aussi été signalé à Reuters par des témoins dans quelques villes au nord de l’Inde, y compris dans la capitale, New Delhi.

34 Indiens ont péris lors du séisme qui a causé la population à Delhi et dans sa région de sortir de chez elle après quelques minutes de tremblements.

Les autorités indiennes ont donné une réponse. «Nous essayons d’obtenir plus d’informations et d’atteindre ceux qui ont été touchés chez nous ainsi qu’au Népal», a déclaré le Premier ministre indien Narendra Modi.

D'autres perturbations ont été ressenties dans les villes de Patna, Lucknow, Kolkata, Jaipur et Chandigarh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales