Propos de Nicki Minaj sur des «testicules enflés» après vaccination: Washington réagit après Londres

- Avec AFP

Propos de Nicki Minaj sur des «testicules enflés» après vaccination: Washington réagit après Londres© Carlo Allegri Source: Reuters
Nicki Minaj aux MTV Video music awards à New York, aux Etats-Unis, le 20 août 2018 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après les propos de Nicki Minaj qui avait rapporté sur Twitter l'histoire d'un ami de son cousin devenu, selon elle, «impuissant» après la vaccination, la Maison Blanche a proposé à la rappeuse un échange téléphonique avec un de ses médecins.

Comme le rapportent plusieurs médias américains dont le New York Times, la Maison blanche a proposé d'organiser un échange téléphonique entre l'un de ses médecins et Nicki Minaj après les affirmations de la rappeuse selon lesquelles le vaccin anti-Covid aurait rendu un de ses proches impuissant.

La rappeuse a ainsi affirmé le 15 septembre avoir accepté une invitation à la Maison Blanche avant que les autorités ne précisent qu'en réalité elle s'était vue proposer un échange téléphonique à des fins pédagogiques. «Comme nous l'avons fait avec d'autres, nous avons offert un échange téléphonique à Nicki Minaj avec l'un de nos médecins pour répondre à ses questions à propos de la sécurité et l'efficacité du vaccin», a déclaré un représentant du gouvernement. 

Boris Johnson lui aussi obligé de réagir

La rappeuse avait déclenché le 13 septembre une tempête médiatique en expliquant avoir refusé de se rendre au gala du Metropolitan Museum of Art (Met) en raison de l'obligation d'être vaccinée pour y participer. Elle avait alors relaté à ses 22,6 millions d'abonnés sur Twitter la veille que l'ami d'un de ses cousins était devenu «impuissant» après s'être vu administrer un vaccin contre le Covid-19. «Ses testicules ont enflé [alors qu'il était] à quelques semaines de se marier», a-t-elle écrit dans le tweet en question, avant de mettre en garde sa communauté d'abonnés sur le fait de se faire vacciner : «Assurez-vous que vous êtes à l'aise avec votre décision, sans vous faire intimider.»

Ces affirmations ont été rejetées par des responsables de la santé britanniques et américains ainsi que par le ministre de la Santé de Trinité-et-Tobago, Terrence Deyalsingh qui a regretté lors d'une conférence de presse «tout le temps perdu à vérifier ces fausses déclarations». Selon les experts interrogés par l'AFP, aucune preuve n'existe d'un effet des vaccins anti-Covid sur la fertilité ou les organes sexuels masculins.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est retrouvé le 14 septembre à parler des affirmations de Nicki Minaj au lieu d'expliquer comme prévu ses plans anti-Covid à la presse et le  médecin-chef de l'Angleterre Chris Whitty a dénoncé les «mythes» entourant la vaccination contre le Covid-19. Le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, a appelé le 15 septembre au matin les célébrités à faire attention à ce qu'elles disent.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»