Boris Johnson réagit à des propos de Nicki Minaj sur des «testicules enflés» après la vaccination

- Avec AFP

Boris Johnson réagit à des propos de Nicki Minaj sur des «testicules enflés» après la vaccination© Carlo Allegri Source: Reuters
Nicki Minaj en août 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre britannique a été amené à commenter une publication de Nicki Minaj après que l'artiste internationale a créé la polémique en corrélant la vaccination contre le Covid-19 à des problèmes d'impuissance sexuelle masculine.

«Je ne suis pas aussi familier avec les œuvres de Nicki Minaj que je devrais probablement l'être. Mais je connais bien Nikki Kanani, un médecin généraliste reconnu de Bexley qui s'est présenté à de nombreuses reprises devant vous, qui vous dira que les vaccins sont merveilleux et que tout le monde devrait y avoir accès», a déclaré le 14 septembre Boris Johnson pendant une séance de questions-réponses, alors qu'était évoquée une récente publication l'artiste trinidado-américaine Nicki Minaj sur le sujet.

L'artiste aux milliards de vues sur YouTube avait en effet affirmé la veille que l'ami d'un de ses cousins était devenu «impuissant» après s'être vu administrer un vaccin contre le Covid-19. «Ses testicules ont enflé [alors qu'il était] à quelques semaines de se marier», a-t-elle écrit dans le tweet en question, avant de mettre en garde sa communauté d'abonnés sur le fait de se faire vacciner : «Assurez-vous que vous êtes à l'aise avec votre décision, sans vous faire intimider.»

«Aucune preuve n'existe d'un effet des vaccins anti-Covid sur la fertilité ou les organes sexuels masculins», ont en réaction affirmé des experts cités par le service de fact-checking de l'AFP.

«Les vaccins sauvent des vies et en répandant des mensonges, vous faites l'inverse», rétorque le ministre britannique de la Santé

Interrogé sur le sujet lors de la séance de questions-réponses évoquée plus haut, le médecin-chef de l'Angleterre Chris Whitty a dénoncé les «mythes» entourant la vaccination contre le Covid-19 : «Il y a un certain nombre de mythes qui circulent, dont certains sont clairement ridicules [et] ont clairement pour simple but de faire peur.»

La rappeuse américaine a ensuite envoyé un message vocal ironique via Twitter à Boris Johnson, avec un accent britannique, prétendant qu'elle était née au Royaume-Uni et était allée à l'université avec Margaret Thatcher qui lui avait dit «beaucoup de gentilles choses» au sujet du Premier britannique.

Interrogé au sujet de Nicki Minaj ce 15 septembre, le ministre britannique de la Santé, Sajid Javid, a appelé les célébrités à faire attention à ce qu'elles disent.

S'exprimant sur Times Radio à propos des «gens qui diffusent de la désinformation», il a déclaré : «Clairement, cela n'aide pas [...] S'il vous plaît, ne faites pas ça. Vous faites vraiment du mal aux gens parce que les vaccins sauvent des vies et en répandant des mensonges, vous faites l'inverse.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix