MSF a été banni de l'est de l'Ukraine, accusé d’espionnage et de trafic de médicaments

Médecins sans Frontières Source: Reuters
Médecins sans Frontières

Le ministère de la Sécurité de la République autoproclamée de Donetsk a accusé l’organisation internationale humanitaire Médecins sans Frontières d’espionnage et de contrebande de médicaments, a annoncé DAN, l’agence de presse officielle de Donetsk.

«L'accréditation de MSF a été suspendue en raison d’une série d’actes douteux concernant la collecte d'informations relatives à la défense […] et des livraisons illégales de médicaments psychotropes», selon les déclarations du comité d’accréditation des ONG de Donetsk, présentées par la DAN.

Lundi, la République autoproclamée de Donetsk a privé Médecins sans Frontières d’accréditation sur son territoire. Samedi, le porte-parole de l’organisation Ewald Stals a déclaré que l’agence négociera avec les représentants de la République pour recommencer le travail sur son territoire.

Par ailleurs, MSF a attiré l'attention du ministère à Lougansk, suite à la découverte dans ses entrepôts de stocks illégaux de médicaments psychotropes. En outre, les règles de stockage des médicaments n'y étaient pas respectées. 

Allez plus loin : Barack Obama a présenté ses excuses à la présidente de MSF

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales